01172017Headline:

RDC : Moïse Katumbi évacué en Afrique du Sud a été transféré à l’hôpital de Grande-Bretagne

Moïse Katumbi

Alors qu’il était évacué en Afrique du Sud pour y être soigné, l’opposant rd-congolais Moïse Katumbi a été transféré en Grande-Bretagne pour des soins.

Le chef de l’opposition rd-congolaise, Moïse Katumbi, a quitté l’Afrique du Sud, ce samedi 28 mai 2016, pour être soigné en Grande-Bretagne, a indiqué, ce dimanche 29 mai 2016, un de ses conseillers cité par Koaci.

Olivier Kamitatu, proche collaborateur du patron du Tout Puissant Mazembe, a confié que Katumbi devrait rentrer au Congo, une fois qu’il sera rétabli. Moïse Katumbi a été blessé en marge d’échauffourées entre la police rd-congolaise et ses militants qui l’accompagnaient pour répondre à la justice. Après avoir été un temps pris en charge par l’hôpital de Lubumbashi, l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga avait été transféré en Afrique du Sud pour se faire soigner, le 20 mai dernier.

Les autorités congolaises avaient annoncé l’ouverture d’une procédure judiciaire contre le nouveau patron de l’opposition rd-congolaise, candidat déclaré à la prochaine Présidentielle. Moïse Katumbi est visé, pour, selon les autorités, atteinte à la sûreté de l’Etat. Il est accusé de recrutement de mercenaires étrangers. Inculpé, il a été visé par un mandat d’arrêt provisoire.

Son état de santé ne lui a pas permis de se présenter lors de la convocation délivrée par le Procureur qui lui a d’ailleurs donné une autorisation de se faire soigner à l’étranger. Ce qui l’a conduit en Afrique du Sud puis en Grande-Bretagne.

.afrik.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment