09192020Headline:

RDC: Nouvelle attaque meurtrière en Ituri

Les attaques se multiplient dans le territoire d’Irumu, en Ituri. Cette semaine, plusieurs dizaines de morts ont été enregistrés dans divers villages. Ces attaques de plus en plus violentes sont attribuées aux combattants du groupe armé d’origine ougandaise ADF.

Une trentaine de personnes ont été tuées ce jeudi à Banyali Tchabi, selon le bilan donné par un ministre provincial de l’Ituri qui attribue l’incursion aux combattants ADF. Plusieurs autres sources confirment l’attaque mais pas le bilan. Les recherches continuent, rapporte RFI.

L’incursion d’hommes « z » armés a provoqué un important mouvement des populations. Pris de peur, les habitants ont déserté la zone. Deux jours plus tôt, au moins douze personnes avaient été décapitées dans le village Paï-Paï, victime d’un conflit inter-ethnique selon l’ONU.

Le chef du village lui aussi a été tué, rapportent les autorités locales. Mais les regards se tournent essentiellement vers les combattants ADF qui contrôlent une large zone située entre le territoire de Beni au Nord-Kivu et celui d’Irumu en Ituri. Irumu est devenu l’un des territoires les plus violents de la province ces dernières semaines.

Selon la même source, trois autres corps sans vie ont été découverts ce jeudi au village Kety. Des enlèvements ont été également signalés notamment à Tondoli. La situation reste extrêmement préoccupante. Une délégation inter-institutionnelle est arrivée ce jeudi à Bunia, chef-lieu de la province.

Composé des membres du gouvernement, des députés et divers responsables sécuritaire, cette mission à pour but de proposer des pistes pour tenter de régler les conflits.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles