01172019Headline:

RDC: Prévient la CENI: « le 30 décembre, c’est la ligne rouge »

This image has an empty alt attribute; its file name is les-deux.jpg
Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe 

En RDC , l’ opposition qui dénonce encore une manœuvre du parti au pouvoir pour maintenir Joseph Kabila , annonce qu’ellen’ acceptera pas un autre report de la Présidentielle.

Le Cach , coalition regroupant les deux principales forces d’opposition , l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, et l’Union pour la nation congolaise (UNC de Vital Kamerhe) est monté au créneau pour dresser une « ligne rouge » à ne pas franchir.

Selon une déclaration lue vendredi au siège de l’ UDPS , Félix Tshisekedi et son allié Vital Kamerhe qui forment un ticket gagnant , préviennent qu’ils n’accepteront aucun autre report et tiennent à poursuivre coûte que coûte la campagne électorale.

Le Cach “appelle le peuple congolais à se mobiliser en vue d’obtenir les élections au 30 décembre 2018, par des actions pacifiques d’envergure, et au cas contraire poursuivre ces actions et même les amplifier jusqu’au départ du régime de Joseph Kabila”.

« Cach demeure convaincu que Joseph Kabila ne veut ni quitter le pouvoir ni organiser les élections au terme du nouveau délai annoncé”, ajoute la déclaration.

“Le 30 décembre, c’est la ligne rouge”, a insisté le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund.

De son côté , la coalition Lamuka a estimé que ce troisième report sur scrutin est illégal et une ” provocation ” , voyant elle aussi une stratégie de Joseph Kabila pour se maintenir au pouvoir à tout prix. 

Jeudi , la Ceni a annoncé le report de l’ élection présidentielle au 30 Décembre , une semaine après l’incendie de l’un de ses entrepôts , dans des circonstances non encore déterminées.

KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment