08192017Headline:

RDC: “tentative de coup d’Etat déjoué à Kinshassa”

Les autorités congolaises annoncent avoir déjoué une “tentative de coup d’Etat”.

Kinshasa accuse les adeptes de la secte politico-religieuse ex-Bundu Dia Kongo d’être les auteurs d’une série d’attaques qui serait une tentative de putsch ratée, selon les autorités.

Les putschistes présumés ont été présentés à la presse ce mercredi.

Trente et un putschistes présumés dont trois femmes sont apparus avec des bandeaux rouges sur la tête, comme en portent souvent les adeptes de la secte politico-religieuse ex-Bundu Dia Kongo.

Quelques armes blanches, des fusils de fabrication artisanale et des fétiches ont également été présentées comme preuves à conviction.

Le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la police ce groupe a déclaré que ces personnes avaient pour but de renverser le pouvoir en place en attaquant le siège de la chaine nationale puis l’aéroport.

Pendant près de deux heures, des tirs ont retenti lundi matin dans plusieurs quartiers de la capitale de la RDC.

Le bilan officiel des affrontements de lundi est passé de 14 à 19 morts. Ces chiffres concernent bien sur Kinshasa, la capitale mais aussi la province voisine du Congo central, où des violences similaires ont également éclaté lundi.

Le mouvement ex-Bundu Dia Kongo est dirigé par Ne Mwanda Nsemi, un député en cavale qui s’est échappé de la prison de Kinshasa en mai dernier.

Quelques semaines après son évasion spectaculaire, il avait appelé ses partisans à renverser le pouvoir du président Kabila.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment