05232019Headline:

RDC: Une nouvelle attaque qui terrorise une nouvelle fois la population.

Au moins cinq morts à Beni dans une nouvelle attaque attribuée aux ADF .

L’est de la République démocratique du Congo une nouvelle fois endeuillé. La ville de Beni a subi dans la nuit de samedi à dimanche une attaque meurtrière attribuée aux rebelles ougandais ADF. Il y aurait au moins cinq morts.
Une nouvelle attaque à Beni, dans le Nord-Kivu. Après deux semaines d’accalmie, la ville est à nouveau endeuillée après l’irruption d’hommes armés, présumés ADF, cette nuit, dans le quartier de Masiani. Cinq personnes ont été tuées par balles, dont un militaire et quatre civils, et trois autres sont toujours portées disparues.

Kizito Bin Hangi, le président de la société civile de Beni, a pu se rendre sur les lieux de l’attaque ce dimanche matin : « La nuit dernière, c’est-à-dire à partir d’hier 20 heures, l’ennemi a fait une incursion dans la ville de Beni à partir du quartier Masiani, c’est à l’ouest de la ville. A partir de 20 heures, des tirs ont été entendus et malheureusement, l’ennemie a tué cinq personnes. Et en plus de ces cinq personnes, il a blessé également trois personnes et trois autres personnes sont portées disparues. Mais également, il a emporté plus de vingt chèvres ».

La peur avant les élections

Une nouvelle attaque qui terrorise une nouvelle fois la population, pour Kizito Bin Hangi, alors que les élections générales doivent se tenir dimanche prochain : « Ils étaient aussi bien armés avec des armes lourdes et également, des machettes. Donc vraiment, cette attaque met tout le monde dans la peur, dans la crainte d’aller voter le 30 décembre craignant d’être massacré dans les lieux de du vote ».

Les ADF sont accusés d’être responsables de massacres des plusieurs centaines de civils dans l’est de la RDC depuis octobre 2014.

rfi

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment