09222017Headline:

Rebondissement/Affaires des écoutes téléphoniques au Burkina: Un expert confirme et accable Soro

Après plusieurs mois sans nouveau développement, l’affaire des écoutes téléphoniques liée au coup d’Etat manqué de septembre 2015 au Burkina Faso impliquant Guillaume Soro refait surface.

Présenté comme principale preuve de l’implication de Guillaume Soro dans le coup d’Etat manqué au Burkina Faso, l’enregistrement présumé d’une conversation entre le chef du parlement et Djibrill Bassolé, ex-ministre de Blaise Compaoré n’est pas un montage. C’est du moins ce que l’expert allemand Hermann Kunzel a notifié dans son rapport selon le magazine Jeune Afriquev(JA)

« Les analyses acoustiques et linguistiques appliquées à la conversation dans la version mise à notre disposition par le Tribunal, n’ont produit ni indice ni trace d’un trucage/ montage », a signifié l’expert dans son rapport selon JA. 

En clair, l’allemand qui est reconnu pour travailler avec la Cour pénale internationale (CPI) sur ce genre de dossier confirme que cette conversation pourtant niée par le chef du parlement  et Djibrill Bassolé a bel et bien eu lieu entre les deux hommes. Guillaume Soro qui a déjà été l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabé dans cette affaire ce serait assurément passé de cette nouvelle information. 

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment