10192019Headline:

Rwanda: un chanteur gospel révèle son homosexualité et choque le pays

Jusqu‘à très récemment, Albert Nabonibo était un chanteur gospel connu et apprécié au Rwanda, son pays natal. Puis, courant août, il a décidé de faire son coming out, révélant son homosexualité à ses proches et au Rwanda entier. Une annonce qui a fait l’effet d’une bombe, et qui l‘éloigne aujourd’hui de certains de ses proches.

Dans un Rwanda encore puritain, cette annonce ne pouvait pas passer inaperçue. Dans une interview accordée à une chaîne YouTube, Albert Nabonibo a fait le pari risqué de révéler son orientation sexuelle. « J‘étais fatigué de vivre dans le déni. Je voulais avoir une vie normale », confie aujourd’hui le chanteur gospel alors qu’il fait l’objet de réprimande ou tout simplement de rejet de la part de certains membres de son entourage.

« C’est fou. Je ne comprends pas pourquoi il pense que cela est normal », s’est estomaqué un ami de Nabonibo dans un entretien avec l’Associated Press. Un autre ami, un homme qui fréquente la même église que Nabonibo, a déclaré qu’il était dans un « état d’angoisse » car le reste de sa famille savait qu’il le fréquentait. Pour faire table rase de cette amitié, il a bloqué Nabonibo de tout contact téléphonique, affirmant qu’il souhaitait « rester en sécurité ». A 35 ans, le chanteur gospel est également un comptable qualifié. Et l’accueil dans son entreprise n’en est pas plus chaleureux. Idem dans sa famille.

« Mais il n’y a pas de retour en arrière, car je dois vivre ma vraie vie », confie le chanteur. « C’est tellement triste de voir des gens que vous connaissez vous maltraiter ».

Soutenu par un ministre
Au Rwanda, pays d’Afrique de l’Est, les relations entre personnes de même sexe ne sont pas réprimandées par la loi. Par contre, le mariage homosexuel est lui formellement interdit par les textes. Par ailleurs, la société reste conservatrice, critiquant sévèrement les relations « contre-nature ». Sur les réseaux sociaux d’ailleurs, des internautes n’arrivent pas à se faire à l’idée qu’un chanteur gospel puisse être gay.

Dans ce tribunal de la morale, Albert Nabonibo peut toujours compter sur certaines autorités de son pays, notamment le ministre des Affaires étrangères. Sur son compte Twitter, Olivier Nduhungirehe a assuré que « tous les Rwandais sont nés et restent égaux en droits et en libertés ».

Assez pour garantir au chanteur une vie paisible au Rwanda ? Rien n’est moins sûr. « L’important est que j’ai fait mon choix », se rassure pour sa part Nabonibo.

Bien de pays africains restent fortement opposés à la pratique homosexuelle, considérée comme aux antipodes des mœurs et valeurs africaines. Ainsi, plusieurs pays ont sauvegardé des lois héritées de la période coloniale, ou mis à jour des lois criminalisant les relations et/ou mariage entre personnes de même sexe.

Lire sur africanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment