05112021Headline:

Sahel/ La France ordonne le départ de ses troupes militaires

La France va réduire son personnel militaire envoyé au Sahel pour combattre les terroristes. C’est ce qui ressort des propos du président, Emmanuel Macron, qui a ouvert la porte à cette éventualité.
Souhaitant ses vœux annuels aux forces armées de son pays, mardi, le président français a évoqué la question des soldats français déployés au Sahel, en Afrique. Il a laissé entendre que les renforts envoyés dans le pays à l’issue du sommet de Pau de 2019, 600 hommes, étaient temporaires. «Les renforts temporaires que j’ai décidé de déployer ont permis à la force Barkhane de mettre en grande difficulté des groupes terroristes, qui se retrouvent acculés et réduits à des actes lâches», a déclaré Macron. Il a ajouté que «les résultats obtenus par nos forces au Sahel, combinés à une plus grande intervention de nos partenaires européens, nous permettront d’ajuster nos efforts.»

Il va sans dire clairement que le président cède ainsi à la pression de certains de ses compatriotes qui préconisent le retour des militaires français au pays. Paris a augmenté l’effectif de ses troupes pour les opérations antiterroristes Barkhane, de 600 en 2020 à 5100 soldats. Des sources diplomatiques et militaires ont déclaré que la France devait annoncer un retrait d’un nombre similaire, d’ici la mi-février, après la réunion avec les pays du G5 Sahel dans le même mois. Au Mali, au Burkina Faso, au Niger et dans plusieurs capitales africaines, plusieurs associations manifestent et appellent la France à quitter le continent. Des appels que Macron a considérés, il y a quelques mois, comme étant une résultante d’une manipulation russe ou chinoise.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles