08202018Headline:

Sanglants heurts: A la frontière de Gaza, au moins 25 morts

EN DIRECT – Des heurts violents ont éclaté lundi entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière de la bande de Gaza, faisant plusieurs morts et des centaines de blessés parmi les Palestiniens peu avant l’inauguration prévue à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël.

TOUT LE LIVELES ESSENTIELSORDRE DES POSTS
A VENIR : Début du direct : 14/05/2018 à 13:50

à 14:45
EN IMAGES – Une quarantaine de morts dans des heurts dans la bande de Gaza

à 14:40
Depuis le 30 mars, plus de 90 morts et 2000 blessés dans la bande de Gaza
Ces 37 décès, annoncés par le ministre de la Santé dans l’enclave de Gaza, portent à 91 le nombre de Palestiniens tués, et à plus de 2000 le nombre de blessés, dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus.

La bande de Gaza est le théâtre de heurts depuis la fin de la matinée contre l’inauguration de l’ambassade américaine, prévue lundi après-midi dans la Ville sainte.
à 14:39
Le gouvernement palestinien accuse Israël de commettre un «horrible massacre»
Le gouvernement palestinien basé en Cisjordanie occupée a accusé lundi Israël de commettre un «horrible massacre» dans la bande de Gaza où au moins 37 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens lors de manifestations contre l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem.

Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssouf al-Mahmoud, a exigé dans un communiqué une «intervention internationale immédiate pour stopper l’horrible massacre commis à Gaza par les forces occupantes israéliennes contre notre peuple héroïque».
à 14:32
Au moins 37 Palestiniens tués par des tirs israéliens
Le bilan augmente encore à 37 morts – dont un enfant de 14 ans – et plus de 900 blessés, dont 450 à balles réelles. Au moins cinq journalistes palestiniens ont également été touchés par balles.

à 14:26
Les États-Unis partagent la responsabilité du «massacre», selon la Turquie
La Turquie a estimé lundi que les États-Unis partageaient la responsabilité du «massacre» à Gaza où 28 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne en manifestant contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.

«L’Administration américaine est autant responsable qu’Israël de ce massacre», a déclaré le porte-parole du gouvernement turc, Bekir Bozdag, sur Twitter.
à 14:25
28 Palestiniens tués et plus de 900 blessés
Vingt-huit manifestants palestiniens, dont un garçon de 14 ans, ont été tués lundi par les forces israéliennes à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, rapportent les services de secours palestiniens. Il y a 900 blessés, dont 450 par balles réelles.

Ces 28 décès, annoncés par le ministre de la Santé dans l’enclave, portent à 82 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus.
à 14:20
EN IMAGES – Les heurts se poursuivent à Gaza

à 14:19
Le bilan monte à 28 morts
Le bilan monte à 28 morts, dont un garçon de 14 ans, lors des heurts entre Palestiniens et Israéliens à la frontière de la bande de Gaza. Plus de 900 blessés sont également à déplorer, dont 450 par balles réelles.
à 14:16
VIDEO – Les ambulances évacuent les premiers blessés à Gaza

à 14:15
Pour les Palestiniens, la date choisie pour l’ouverture de l’ambassade américaine est une «provocation»
L’inauguration de l’ambassade, provisoirement installée dans les locaux de ce qui était le consulat américain en attendant la construction d’une nouvelle représentation, a lieu dans une période éminemment sensible.

Les Palestiniens perçoivent comme une «provocation» la date choisie, précédant de 24 heures les commémorations de la «Nakba», la «catastrophe» qu’a constitué la création d’Israël pour des centaines de milliers d’entre eux chassés ou ayant fui de chez eux en 1948.

» LIRE AUSSI – 14 mai 1948 : naissance de l’État d’Israël

Gaza est depuis le 30 mars le théâtre d’une «marche du retour» qui voit des milliers de Palestiniens se rassembler le long de la frontière et qui met l’armée israélienne sur les dents. Depuis cette date, 79 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne.

» LIRE AUSSI – Les réfugiés palestiniens de Gaza rêvent toujours d’un «retour»
à 14:14
La Ligue arabe tiendra une réunion d’urgence mercredi
La Ligue arabe a annoncé ce lundi qu’elle tiendra une réunion d’urgence mercredi au niveau de ses représentants permanents au sujet du déménagement, a indiqué un responsable de l’organisation panarabe.

Le chef d’al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a quant à lui appelé dimanche au djihad contre les États-Unis.
à 14:13
Pourquoi Jérusalem est-elle convoitée par les Palestiniens et les Israéliens ?

Israël s’est emparé de Jérusalem-Est en 1967 et l’a annexée. Tout Jérusalem est sa capitale «éternelle» et «indivisible», dit-il. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’État auquel ils aspirent. La sensibilité du sujet est exacerbée par la religion. Jérusalem est sainte pour musulmans, juifs et chrétiens.

» LIRE AUSSI – Israël, 70 ans de défis pour un pays toujours en gestation

Pour la communauté internationale, Jérusalem-Est reste territoire occupé et les ambassades ne doivent pas s’installer dans la ville tant que le statut n’en a pas été réglé par la négociation entre les deux parties.
à 14:09
Le point à 14 heures
• Des heurts violents ont éclaté entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière de la bande de Gaza, faisant au moins 25 morts – dont un enfant de 14 ans – et plus de 500 blessés parmi les Palestiniens peu avant l’inauguration prévue lundi à Jérusalem de l’ambassade américaine en Israël.

• Ivanka Trump et Jared Kushner, la fille et le gendre mais aussi conseillers du président américain, prendront part à partir de 16 heures locales (14 heures en France) avec des centaines de dignitaires des deux pays à la cérémonie en grande pompe qui concrétise l’une des promesses les plus controversées du président Donald Trump et enflamme à nouveau les passions.

• Aux alentours de 11 heures (heure française), des milliers de Palestiniens se sont rassemblés à quelque distance de la frontière. Certains groupes se sont détachés pour lancer des projectiles de fortune en direction des soldats et tenter de forcer, au péril de leur vie, la barrière frontalière lourdement gardée par les tireurs israéliens. L’armée israélienne avait largué auparavant des tracts mettant en garde les Gazaouis: «Vous prenez part à des rassemblements violents au risque de votre vie (…) Ne laissez pas le Hamas, de la manière la plus cynique, se servir de vous comme ses jouets.»

• Un comité de l’ONU chargé de lutter contre le racisme a appelé lundi Israël à cesser «immédiatement» de faire un usage «disproportionné» de la force contre les manifestants palestiniens à Gaza. Dans une déclaration écrite, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale «exhorte l’Etat partie (Israël) à mettre immédiatement fin à l’usage disproportionné de la force contre les manifestants palestiniens, à s’abstenir de tout acte qui pourrait faire de nouvelles victimes et à garantir que les blessés palestiniens aient un accès rapide et sans entrave aux soins médicaux».

à 14:02
Londres en désaccord avec le transfert de l’ambassade américaine
La Grande-Bretagne n’a pas l’intention de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem et désapprouve toujours l’initiative des États-Unis en ce sens, a fait savoir lundi Theresa May.

«La première ministre a déclaré en décembre, quand l’annonce a été faite, que nous étions en désaccord avec la décision des États-Unis de transférer leur ambassade à Jérusalem et de reconnaître la ville en tant que capitale israélienne avant la conclusion d’un accord sur son statut définitif», a déclaré son porte-parole.
«L’ambassade britannique en Israël se trouve à Tel Aviv et nous n’avons pas l’intention de la déplacer», a-t-il ajouté.
à 14:01
Un comité de l’ONU dénonce l’«usage disproportionné de la force» par Israël
Un comité de l’ONU chargé de lutter contre le racisme a appelé lundi Israël à cesser «immédiatement» de faire un usage «disproportionné» de la force contre les manifestants palestiniens à Gaza.

Dans une déclaration écrite, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale «exhorte l’État partie (Israël) à mettre immédiatement fin à l’usage disproportionné de la force contre les manifestants palestiniens, à s’abstenir de tout acte qui pourrait faire de nouvelles victimes et à garantir que les blessés palestiniens aient un accès rapide et sans entrave aux soins médicaux.»

Les 18 experts indépendants de ce comité, qui dépend du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, se disent «gravement préoccupés par le fait que de nombreuses personnes décédées ou blessées ne semblaient représenter aucune menace imminente au moment où elles ont été abattues».
à 14:00
«Jérusalem restera la capitale d’Israël», a dit Nétanyahou
Réalisant un engagement de campagne de Donald Trump, le transfert de l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem constitue une rupture de plus avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international. Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus épineuses de l’insoluble conflit israélo-palestinien.

La décision américaine comble les Israéliens comme la reconnaissance d’une réalité de 3000 ans pour le peuple juif. Elle coïncide avec le 70e anniversaire de la création de l’État d’Israël, en pleine effusion nationale et ferveur pro-américaine.

«Jérusalem restera la capitale d’Israël quel que soit l’accord de paix que vous imaginiez», a affirmé dimanche le premier ministre Benyamin Nétanyahou.
à 13:59
Donald Trump : «C’est un grand jour pour Israël»

à 13:58
Le bilan augmente à 25 morts
Au moins 25 Palestiniens ont été tués à Gaza par des tirs israéliens, selon un nouveau bilan.

Ces décès portent à 79 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave.
à 13:56
Israël condamne une «opération terroriste» menée par le Hamas
Outre l’opposition au transfert de l’ambassade, les Palestiniens protestent aussi contre le blocus de Gaza et l’occupation. L’armée israélienne a dénié le caractère pacifiste de la mobilisation, la qualifiant «d’opération terroriste» conduite par le Hamas, qui gouverne l’enclave palestinienne et auquel il a livré trois guerres.

L’armée israélienne redoute un enfoncement de la barrière frontalière. Elle a déclaré la périphérie de Gaza zone militaire close. Elle a pratiquement doublé ses effectifs combattants autour de l’enclave et en Cisjordanie occupée, où sont annoncés des rassemblements.

Des milliers de policiers israéliens sont aussi mobilisés dans tout Jérusalem, pavoisée de drapeaux américains et israéliens et d’affiches louant Donald Trump comme un «ami de Sion». Un millier de policiers doivent être déployés autour de l’ambassade et ses alentours dans le quartier périphérique et verdoyant d’Arnona.

à 13:55
EN IMAGES – Des milliers de manifestants à Gaza

à 13:54
Israël s’est dit prête à employer «tous les moyens» pour défendre la frontière
L’armée israélienne avait largué, avant les heurts, des tracts mettant en garde les Gazaouis: «Vous prenez part à des rassemblements violents au risque de votre vie (…) Ne laissez pas le Hamas, de la manière la plus cynique, se servir de vous comme ses jouets.»

Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu que l’armée emploierait «tous les moyens» pour défendre la frontière, les soldats et les civils israéliens riverains de l’enclave.
à 13:52
Un garçon de 14 ans tué, et cinq journalistes touchés par balles
Parmi les victimes, un garçon de 14 ans a été tué par des tirs israéliens, et au moins cinq journalistes ont été atteints par balles, selon les autorités locales.

Au total, plus de 500 Palestiniens ont été blessés.
à 13:50
Plusieurs morts à Gaza
Bonjour et bienvenue dans ce live consacré aux violences à Gaza, qui ont lieu alors que les États-Unis ouvrent leur ambassade à Jérusalem.

Rappel des derniers éléments connus à 13h45 :

Des heurts violents ont éclaté entre manifestants palestiniens et soldats israéliens à la frontière de la bande de Gaza.

Au moins 16 Palestiniens ont été tués et des centaines blessés.

L’inauguration de l’ambassade américaine en Israël est prévue à 16 heures, heure de Paris.

 

 

le figaro.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment