09212020Headline:

Rebondissements: Voici celle qu’on voulait présenter comme la nouvelle Présidente du Burkina Faso-écoutez l’audio)

saran serene

SARAN SÉRÉMÉ : « JE N’AI JAMAIS VOULU FAIRE DE DÉCLARATION À LA TÉLÉ »

Apparemment, les choses ont échappé au contrôle de Saran Sérémé, Présidente du Parti pour le développement et le changement (PDC), dans cette journée du 2 novembre 2014.

Selon les premières informations, la seule femme chef de parti politique au Burkina, s’était retrouvée à la RTB Télé pour lire une déclaration la proclamant présidente de la transition.

« Je n’ai jamais voulu faire de déclaration à la RTB-Télé« , réfute Saran Sérémé au micro de la presse, dans la soirée, au Conseil économique économique et social, où venait de se terminer une rencontre entre la classe politique et le lieutenant-colonel Isaac Zida, président de la transition et à laquelle elle n’a pas pris part.

Selon ses explications, elle a été entraînée malgré elle au siège de la télévision par les manifestants qui la réclamaient à la tête de l’Etat. « On m’a amenée de force« , explique-t-elle, ajoutant que la voiture dans laquelle elle se trouvait, était éteinte et que les manifestants l’ont poussée.

Saran Sérémé affirme avoir appelé le Chef de file de l’opposition au secours, mais sans effet. Arrivée à la RTB Télé, continue-t-elle, la présidente du PDC se serait réfugiée dans une salle pour « ne pas avoir à faire » de déclaration.

La Présidente du PDC dit cependant ne pas regretter « l’expression du peuple« , qui l’a portée jusqu’à la RTB-Télé. Ce qu’elle regrette cependant, ce sont ses collègues de l’opposition qui  « ne s’assument pas« . Elle a en effet laissé entendre que  son nom figurait parmi ceux qui auraient été retenus pour assurer la transition.

Plus détail dans cet extrait audio

Comments

comments

What Next?

Related Articles