10202017Headline:

Sassou N’guesso ne digère pas le Rendez-vous manqué de Trump / Un diplomate américain dit tout

La visite manquée du président Congolais Dénis Sassou N’guesso au futur président américain Donald Trump résulte d’un malentendu auquel s’ajoute une erreur du dernier cité. C’est ce que révèle un diplomate américain, proche du Parti républicain.

« Un malentendu. Les personnes autour de Trump en Floride ont fait appel à Sassou N’guesso pour présider la commission de l’Union africaine (UA) et s’impliquer dans le retour de la paix en Lybie. Il n’était pas invité pour voir Trump. », a confié Herman Cohen diplomate américain, proche du Parti républicain à nos confrères de RFI ce jeudi 5 janvier 2017. Toutefois, le « monsieur Afrique » de George Bush senior reconnait que l’attitude du futur locataire de la maison blanche était maladroite car, dit-il, Trump aurait pu passer quelques minutes avec le chef d’Etat congolais. Et d’ajouter que Trump était critiqué pour avoir reçu d’autres chefs d’Etat avant son investiture. « Il a reçu le Premier ministre du Japon, a appelé le Président taiwanais. Il y a un seul président, pas deux à la fois. », a-t-il fait savoir soulignant que Trump ne voulait pas embarrasser Obama.  Cette  visite ratée de Denis Sassou-Nguesso aux Etats-Unis continue de cristalliser l’attention sur les réseaux sociaux. Le 26 décembre dernier, les autorités du Congo-Brazzaville ont annoncé que le chef de l’Etat congolais partait voir Donald Trump en Amérique. Une information démentie par le staff du Président américain. Denis Sassou-Nguesso est donc rentré au Congo sans jamais avoir été reçu.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment