08202017Headline:

Scandale: le ministre violeur a été appréhendé et mis en prison /Les faits

femme viole1

Une histoire de viol impliquant un ministre de la République fait grand bruit. Il croyait échapper à la justice en prenant la fuite, mais il a été rattrapé et mis en garde à vue. La loi, c’est la loi !

Romaric Vomitiadé, ancien ministre de la République centrafriciane, est l’auteur d’un viol sur une adolescente de 16 ans à Bangui. L’ex-ministre centrafricain du Tourisme est actuellement au Congo RDC, où il a été arrêté et mis en garde à vue à Kinshasa dans sa tentative de fuite.

Il était d’abord en prison dans les locaux de la Section de recherches et d’investigation

de la gendarmerie à Bangui condamné à deux ans. Il avait demandé et obtenu du parquet, le 11 avril une permission de sortie. Il profitera de cette aubaine pour s’enfuir au Congo RDC.
L’homme a tenté de franchir la frontière, mais a été appréhendé à Zongo de l’autre côté du fleuve Oubangui. Heureusement pour lui, il a été apprehendé hors du territoire centrafricain par des inspecteurs de son pays natal, après refus de la police congolaise de le saisir. Son interpellation a failli donc provoquer un grave incident diplomatique entre Kinshasa et Bangui.

Plus tard, Kinshasa va protester contre une intrusion centrafricaine sur son territoire sans son accord. C’est pourquoi, il a refusé que le ministre violeur soit ramené dans son pays d’origine. Il a été conduit à Kinshasa, où il est placé en garde à vue.

A présent, le ministère congolais de la Justice attend actuellement une demande formelle d’extradition en provenance de Bangui. Demande qu’il promet d’examiner dans les règles pour éventuellement y donner suite.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment