06202024Headline:

Sénat : le gouvernement appelé à améliorer les conditions de vie des populations

Kinshasa, 15 septembre 2023 (ACP).- Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), a été appelé vendredi, à améliorer les conditions de vie des populations, lors de l’ouverture de la dernière session de la troisième législature, au Sénat, a appris l’ACP de source parlementaire.

« Le Sénat recommande au gouvernement de sélectionner certaines actions prioritaires, en vue d’améliorer le niveau de vie et rencontrer les attentes de nos populations », a déclaré Modeste Bahati, président du Sénat, dans son mot d’ouverture.

Et de préciser : « parmi ces attentes, il y a lieu de saluer la création d’emplois à la suite des initiatives du gouvernement en ce qui concerne, notamment la production locale des carreaux et faïence (…), ceci pour réduire sensiblement la dépendance de pays aux importations de ces matériaux de construction ».

Modeste Bahati a souligné par ailleurs que le Sénat recommande également au gouvernement d’apporter urgemment des réponses adéquates aux revendications des professionnels de la santé, en vue de soutenir la gratuité de la maternité, rappelant que le défi des soins de santé se relève par le programme de couverture de santé universelle, initiative du Président de la République.

Pour l’administration publique, il a appelé à la poursuite de l’identification des agents pour permettre au gouvernement de maîtriser des effectifs réels et de récupérer les masses d’argent payées aux fictifs et doublons.

« Les économies dégagées ainsi serviront à revoir à la hausse les salaires des fonctionnaires actifs », a préconisé le président du Sénat.

Nécessité de la justice indépendante

Soulignant le fait que cette session soit ouverte au moment où le monde entier célèbre la journée internationale de la démocratie, décrétée par l’ONU, le président du Sénat a formulé le vœu de voir la RDC se doter de la justice indépendante.

« Notre jeune démocratie doit s’approprier des valeurs (…), à savoir : (…), l’accès sur les élections libres et régulières, la justice indépendante, la protection des droits de l’homme, l’égalité des sexes et la non- discrimination, une société civile active et des partis politiques agissants, et des médias libres », a-t-il dit.

Le président de la chambre haute du Parlement congolais a laissé entendre que la démocratie est un processus autant qu’un objectif, précisant que seule la pleine participation, l’appui de la communauté internationale, des organes nationaux de gouvernance, de la société civile et des individus, permettront de faire de l’idéal démocratique une réalité universelle.

L’éradication du banditisme urbain, un atout pour la tenue des élections apaisées

Le président du Sénat a encouragé le gouvernement à éradiquer le banditisme urbain, en vue de la tenue apaisée des élections le 20 décembre prochain.

« Déjà à Kinshasa, avec l’avènement du nouveau commandant de la Police nationale congolaise, nous sentons que les choses sont en train de changer, et que le calme va revenir dans nos quartiers et nos avenues », a-t-il dit.

Conformément aux dispositions de la constitution et du règlement du Sénat, la session ordinaire de septembre, essentiellement budgétaire, s’est ouverte après trois mois de vacances parlementaires.

What Next?

Recent Articles