10212018Headline:

Sénégal: Abdoulaye Wade ne cautionne pas la candidature de Madické Niang.

L’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade, a annoncé, vendredi à Dakar, que le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), ne “cautionne pas une candidature solitaire” après l’annonce de la candidature à la présidentielle de 2019 d’un cadre, dans un communiqué dont Afrique sur7 a reçu copie.

“Le PDS ne cautionne pas une candidature solitaire”, a dit Me Wade, ajoutant qu’à la suite des élections législatives le parti avait pris “la décision irrévocable d’écarter toute candidature alternative ou de substitution”.

jeudi, Maitre Madické Niang, cadre du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) et avocat de Karim Wade, avait déclaré, à Dakar, sa candidature à l’élection présidentielle prévue en février 2019 pour “assumer une alternative du parti”, dans un communiqué.

“J’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle pour assumer une candidature alternative de notre parti”, a dit maitre Niang, ajoutant qu’il s’investira pleinement pour “la sauvegarde du PDS”.

Le 30 aôut, la cour suprême a rejeté le recours de Karim Wade pour son inscription sur la liste électorale de la présidentielle de 2019, mais aussi s’est déclaré “incompétente pour examiner le recours”.

En mars 2015, Karim Wade a été condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) à six ans de prison ferme avant d’être gracié en juin 2016 par Macky Sall.

Dans le communiqué, Wade dit avoir “exprimé (son) opposition totale”, à Me Niang et précisé que le PDS “(lui) retirera la présidence du groupe parlementaire”.

Il a ajouté que “les pressions qu’exerce Macky Sall sur Madické Niang sont irrépressibles”, estimant que l’avocat de Karim Wade “vient de franchir le rubicon”.

J’ai toujours pensé que face à l’éventualité d’une invalidation de la candidature de Karim Wade, il était nécessaire d’envisager une solution alternative comme l’ont déjà fait de grandes formations politiques dans d’autres pays”, a indiqué Maitre Niang.

Selon Madické Niang, “avant de rendre ma candidature publique, j’ai tenu à informer Abdoulaye Wade par un courriel”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment