09212018Headline:

Sénégal : Khalifa Sall sera candidat à la présidentielle sénégalaises de l’an prochain ?

Le maire de Dakar Khalifa Sall en prison depuis plus d’un an pour un présumé détournement de deniers publics portant sur 1,8 milliard F CFA, a annoncé jeudi sa candidature à la présidentielle de février 2019, dans une déclaration transmise à Afrique sur7.

“Je suis candidat à la présidentielle du 24 février 2019, avec la conviction que nous puiserons dans cette épreuve énergie pour rassembler les forces vives de la nation, gagner la confiance du peuple et redresser notre cher pays”, a dit Khalifa Sall dans une déclaration.

Le maire de Dakar a invité les Sénégalais à “refuser que le seul choix qui leur soit donné, soit celui de la perpétuation du régime actuel”, ajoutant: “Je veux m’engager à vos côtés pour construire cet avenir commun”.

“Je n’accepterai jamais que la démocratie et à travers elle le vote des sénégalais soit muselée”, a-t-il soutenu.

Mercredi, les avocats du maire Dakar Khalifa Sall avaient décidé de quitter le “prétoire” pour éviter d’être de “connivence avec les atteintes” de leur client.

Le 29 juin, la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avait estimé que les droits de Khalifa Sall condamné fin mars à 5 ans de prison ferme dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar ont été “violés”.

Accusé d’avoir détourné 1,8 milliard F CFA dans le cadre de la caisse d’avance de la maire de Dakar lors de son jugement en instance, Khalifa Sall était déclaré entre autres coupable des délits “d’escroquerie aux deniers publics”, et de “complicité en faux en écriture de commerce”.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment