09192020Headline:

Sénégal: le procureur de la Crei limogé en plein procès Karim Wade

karim wade

Au Sénégal, le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), Alioune Ndao, a été relevé de ses fonctions hier, mardi. Cheikh Tidiane Mara, magistrat sénégalais et ancien enquêteur du Tribunal pénal international pour le Rwanda le remplacera. Une décision brutale qui intervient en plein milieu du procès Karim Wade, jugé par la Crei.

Le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a découvert son remplacement sur internet. Joint par RFI, Alioune Ndao explique n’avoir reçu aucun appel ni courrier officiel. « J’étais au tribunal à l’audience lorsqu’une parente m’a alerté », raconte-t-il.

Le procès du fils de l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade, se tient actuellement devant la Crei. Pourquoi ce remplacement en plein procès de Karim Wade ? Un de ces proches évoque une divergence profonde avec le ministère de la Justice au sujet de l’enquête en cours sur les biens mal acquis. Alioune Ndao aurait voulu mettre en cause de nouvelles personnalités politiques.

Officiellement, aucune réaction pour le moment. Le communiqué du ministère de la Justice est laconique.

Les avocats de l’Etat affirment ne pas avoir d’informations plus précises. Pour Maître Samba Biteye, pas d’inquiétudes : « Cette décision n’aura pas d’incidence sur le procès Karim Wade », assure-t-il.

Mais pour la défense, ce remplacement de dernière minute prouve une fois de plus que ce procès est orchestré par le pouvoir politique. En attendant, l’audience est suspendue jusqu’au 1er décembre.

RFI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles