09302022Headline:

Sénégal – Législatives 2022: Abdoulaye Wade, 95 ans, tête de liste d’une coalition de l’opposition

Pour les prochaines élections législatives prévues le 31 juillet 2022 au Sénégal, les coalitions de l’opposition Yewwi Askan Wi et Wallu Senegal ont été dénichés Abdoulaye Wade pour conduire une liste. L’ancien président âgé de 95 ans conduira la coalition Wallu Sénégal.

Le dépôt des dossiers candidatures pour les élections législatives au Sénégal du 31 juillet prochain a pris fin ce dimanche à minuit. Face à la majorité présidentielle, des coalitions ont été formées, notamment Yewwi Askan Wi autour d’Ousmane Sonko et Khalifa Sall, ou la coalition Wallu Sénégal autour du PDS de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Selon la presse locale sénégalaise, les coalitions Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal iront ensemble aux législatives du 31 juillet prochain. Au niveau départemental, les deux coalitions se présenteront ensemble pour briguer les voix des populations. Le leader Ousmane Sonko dirigera celle de la coalition Yewwi Askan Wi. Pour ce qui concerne la coalition Wallu Senegal, elle sera dirigée par l’ancien président Abdoulaye Wade, selon la source.

Empêcher une candidature de Macky Sall à un troisième mandat

Rappelons que, en janvier dernier, les élections locales avaient été marquées par une défaite de la coalition au pouvoir dans plusieurs grandes villes dont la capitale Dakar. Ce scrutin législatif de juillet vise à renouveler le mandat des 165 députés de l’Assemblée nationale, largement contrôlée par la coalition au pouvoir depuis les dernières législatives en 2017.

Plusieurs responsables de l’opposition ont appelé ces jours-ci leurs militants à mettre à profit les législatives pour obtenir une majorité à l’Assemblée nationale. Ils espèrent imposer au président Macky Sall une cohabitation et le forcer à renoncer à un éventuel nouveau mandat.

Les spéculations vont bon train sur la candidature de Macky Sall à un troisième mandat en 2024. Élu au second tour en 2012 face à Abdoulaye Wade et réélu en 2019, l’actuel président de la République entretient le flou sur ses intentions.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles