11132019Headline:

Sénégal: les forces de l’ordre ont empêché la manifestation organisée par l’opposition et des mouvements de la société civile pour dénoncer l’implication d’Aliou Sall

Au Sénégal, les forces de l’ordre ont empêché la manifestation organisée par l’opposition et des mouvements de la société civile pour dénoncer l’implication d’Aliou Sall, frère du président du Sénégal, dans des contrats d’exploitation des réserves de gaz et de pétrole du pays. Une manifestation réprimée à coup de gaz lacrymogène, comme constaté sur place par KOACI.COM.

Vendredi après-midi, des dizaines de policiers antiémeutes étaient déployés sur la Place de la nation, à Dakar, pour empêcher la manifestation de la société civile et de l’opposition.

La plateforme « Aar Li Nu Bokk » – Préserver le bien commun -, créée après la publication de l’enquête de la BBC sur les contrats signés par le Sénégal avec la société Petro Tim, a décidé de maintenir son rassemblement, malgré l’interdiction du préfet de Dakar.

Les manifestants ont tenté d’accéder sur le site prévu pour le rassemblement. Forces de sécurité et manifestants jouaient au chat et à la souris. Empêchés d’accéder à la Place de la nation, par la porte nord, les manifestants tentent d’y pénétrer par l’entrée sud. Et ainsi de suite.

Certains sont interpellés. Barricades sur la chaussée, circulation interdite, l’ancienne Place de l’Obélisque, devenue Place de la nation, était noire de policiers antiémeutes depuis plusieurs heures.

Joint par la BBC, le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, réitère que la manifestation est interdite. Il promet de s’exprimer à la fin des évènements.

Lire sur KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment