08192018Headline:

Sénégal: Loi sur le parrainage, ce qui se passe

Les leaders de l’opposition

Jeudi 14 Juin 2018 – Au Sénégal, l’opposition est revenue sur la loi instaurant le parrainage.Idrissa Seck et les autres ont expliqué, dans une note parvenue à KOACI, que la stratégie de Macky Sall est de prendre une longueur d’avance, en cas de deuxième tour.

Revenant sur le vote de la loi prévu aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le Front démocratique et social de Résistance Nationale (FRN  ) note que Macky Sall  fait passer son projet de loi inique en procédure d’urgence jeudi 14 juin 2018 en Commission des Lois et lundi 18 juin en séance plénière.

« Tout le monde sait qu’il s’agit là d’une manipulation politicienne de plus, cousue de fil blanc et qui vise à supprimer tout risque de défaite au second tour,  en choisissant lui-même ses futurs adversaires lors de l’élection présidentielle du 24 février 2019 », croit-il savoir.

Et les adversaires de Sall d’expliquer : En comptant sur sa majorité parlementaire mécanique, usurpée à l’aide d’un scrutin frauduleux, pour pouvoir fixer seul et de façon autoritaire les règles du jeu électoral,Macky Sall  persiste à violer la Constitution de la République, compromettant ainsi gravement la stabilité politique et la sécurité du pays. Ce que personne n’a le droit de faire.

Mais avertissent-ils, pareil comportement de dictateur émergent est intolérable en démocratie et ne saurait donc être toléré par les patriotes et démocrates du Sénégal, regroupés au sein du FRN  .

« C’est pourquoi nous adressons une mise en garde solennelle àMacky Sall et lançons  un appel pressant à tous nos concitoyens du pays et de la diaspora à se considérer en état de légitime défense démocratique et les invitons  à s’unir, à s’organiser et à agir ensemble pour mettre en échec le plan machiavélique du Président sortant  et à intensifier la résistance nationale », écrivent-ils.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment