05262022Headline:

Sénégal: manifestation à Louga suite au décès d’une femme enceinte à l’hôpital

Des manifestants sont sortis dans la rue ce vendredi matin 15 avril à Louga – à 200 kilomètres de Dakar – pour demander justice pour Astou Sokhna, cette jeune femme enceinte de 9 mois qui est décédée à l’hôpital régional à cause de « négligences » selon sa famille, qui a saisi la justice. Le directeur de l’hôpital a été démis de ses fonctions mercredi, tandis que le ministre de la Santé a parlé d’un « décès maternel évitable » lors d’une conférence de presse jeudi qui n’a pas calmé les manifestants.

Plusieurs centaines de manifestants ont marché ce matin de la mairie à la gouvernance de la ville de Louga. Beaucoup portaient un t-shirt avec une photo d’Astou Sokhna, dont ils ont scandé le nom et pour qui ils réclament justice.

Malgré la chaleur en plein ramadan, des femmes de tout âge et des hommes aussi se sont déplacés pour exprimer leur « ras le bol », comme Fatoumata Gueye, jeune manifestante qui explique que ce n’est pas la première fois qu’une affaire similaire se déroule dans cet hôpital et qui demande que des mesures soient prises.

À la fin de la marche, le collectif Justice pour Astou Sokhna a remis au gouverneur un mémorandum. Parmi les revendications : de meilleures conditions de travail pour le personnel de santé afin qu’il puisse octroyer les soins nécessaires aux patients et le recrutement de gynécologues.

La famille d’Astou Sokhna a porté plainte pour « négligence et non assistance à personne en danger ». Jeudi, le personnel de santé avait tenu un sit-in pour démentir cette thèse et demander une enquête avec autopsie.

Un autre manifestation de soutien à Astou Sokhna sera organisé le 23 avril prochain à Dakar.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles