05242022Headline:

Sénégal – Pénurie de kérosène: les compagnies aériennes invitées à se débrouiller

Dans moins de 24 heures, les avions qui se poseront à l’aéroport international Blaise-Diagne ne pourront plus s’y ravitailler en carburant. La Société de manutention de carburants aviation a annoncé que les opérations d’avitaillement des avions ne pourront « plus se poursuivre à compter du mercredi 20 avril à 12h, pour une durée provisoire de deux semaines ».

L’aéroport de la capitale du Sénégal est frappé par une pénurie de carburant, en raison «d’une conjoncture internationale défavorable». Depuis le début de la guerre en Ukraine, fin février, les coûts du pétrole se sont envolés sur les marchés mondiaux, alimentant une forte hausse des prix des carburants dans de très nombreux pays.

«Le système d’approvisionnement en kérosène» est «fortement perturbé», à cause d’«une conjoncture internationale défavorable», conjuguée à des «tensions inédites sur les prix de certaines matières premières», indiquait, dans la nuit de lundi à mardi, l’aéroport international Blaise-Diagne de Dakar (AIBD), au Sénégal.

La Société de manutention de carburants aviation, détenue par plusieurs groupes pétroliers étrangers, indique de son côté que «les opérations d’avitaillement des aéronefs ne pourront plus se poursuivre à compter de mercredi 20 avril 2022» à la mi-journée, «pour une durée provisoire de deux semaines». Face à cette situation, l’AIBD, dont l’État sénégalais a confié l’exploitation à deux sociétés turques, Limak et Summa, appelle les transporteurs aériens à «prendre les dispositions nécessaires pour assurer l’autonomie en carburant des vols retours».

Priorité à l’armée et à Air Sénégal
La compagnie nationale Air Sénégal a tenu, mardi, à rassurer ses clients. Elle annonce le «déroulement normal de son programme de vols habituels avec les mêmes horaires», en dépit de la pénurie de kérosène. Selon la presse locale, l’État a pris des mesures pour que la priorité dans l’approvisionnement soit donnée à Air Sénégal et à l’armée. Du coup, «suite à cette situation, nos vols Dakar-Paris font une escale à Las Palmas», aux îles Canaries, pour leur ravitaillement, a précisé à l’AFP, mardi, un porte-parole d’Air France.

De leur côté, plusieurs automobilistes ont indiqué avoir eu du mal à trouver du diesel à Dakar pendant le week-end de Pâques (lundi était férié) et avoir dû parfois passer par plusieurs pompes avant de pouvoir faire le plein.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles