07202018Headline:

Sénégal: Rejet de son inscription sur les liste électorales, Karim Wade parle pour la première fois et menace

Lundi 09 Juillet 2018 – Depuis son exil qatari,Karim Wade  a enfin abordé le rejet de son inscription  sur les liste électorales . Et c’est pour dire à qui veut l’entendre qu’il sera sans concession, a appris KOACI.COM.
L’annonce a été faite par les avocats  de Wade fils. En conférence de presse, hier à Dakar, Mes Demba Ciré Bathily, Seydou Diagne, Ciré Clédor Ly,Madické Niang  et Amadou Sall ont fait part de la décision de leur client suite à ce qu’ils appellent de « une radiation déguisée »

« Karim Wade informe l’opinion publique nationale et internationale qu’il sera sans concession et intransigeant dans la défense de ses droits civiques et politiques, dont l’intangibilité est garantie par la Constitution et les divers instruments juridiques internationaux ratifiés par le Sénégal », ont-ils rapporté.

Sur le rejet de son inscription  sur les liste électorales de leur candidats, les avocats indiquent qu’il s’agit d’un acte arbitraire et illégale et contraire à la loi électorale .

Mais s’il en est ainsi, c’est parce que, rappellent les avocats qui citent les articles R.100 et R.101 ainsi que le décret 2017-170 du 27 janvier 2017, « l’inscription de M.Karim Wade  était effective et définitive à compter du 16 avril 2018 et validée par la Decena établie au Koweït, qui ne lui a fait aucune des objections prévues par la loi électorale ni notifié un avis de rejet ».

Conséquence : « La radiation de M.Karim Wade  des listes électorales  décidée par le ministère de l’Intérieur est manifestement arbitraire, illégale et contraire à la loi électorale », plaident-ils.

 

afrique sur-7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment