05272017Headline:

Sénégal : Suite aux jets de pierres sur Macky Sall , le patron des étudiants du Pds arrêté; Les faits

macky

Sénégal : Suite aux jets de pierres sur Macky Sall à l’Ucad, le patron des étudiants du Pds arrêté

-La visite mouvementée du présidentMacky Sall  à l’Université de Dakar du vendredi dernier continue de faire des victimes dans les rangs des pensionnaires du campus social. Après les 5 étudiants arrétés le même jour sur les lieux, El Hadji Thiaw, responsable du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel) a aussi été arrêté par les policiers.

El Hadji Thiaw responsable des éléves et étudiants libéraux a été interpellé dans les locaux du Commissariat central de Dakar où il était venu, en compagnie de Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, et Me Amadou Sall, membre du Comité directeur du parti, rendre visite à ses camarades étudiants arrêtés pour avoir “saboté” la visite du président de la République à l’Ucad.

Mais les limiers ne lui ont pas laissé le temps de rendre visite à ses camarades étudiants de parti puisque dès son entré dans les locaux du commissariat centrale, le jeune politicien a été appréhendé pour interrogation sur cette affaire nous confie une source sûre.

– LePds  dénonce un « gangstérisme policier »

Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, a dénoncé avec véhémence l’arrestation musclée de El Hadj Thiaw, responsable du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel), samedi, au Commissariat central de Dakar.

« Nous sommes venus au commissariat central pour nous enquérir de la situation des étudiants arrêtés hier (vendredi). Le Commissaire nous a bien reçus, mais a tenu immédiatement à dire qu’il va arrêter et interroger le responsable des étudiants qui était avec nous. C’est extrêmement grave, c’est du gangstérisme policier. Nous sommes dans le mouvement politique depuis des dizaines d’années et c’est la première fois que nous voyons une telle attitude de la part de la police », martèle Omar Sarr sur la Rfm.

Sidy Ndao, Dakar

Le pire a été évité lors de la visite, hier, du Président Macky Sall à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Accueilli par des brassards rouges par des étudiants qui réclament justice pour Bassirou Faye, tué lors de manifestations estudiantines pour la réclamation de leurs bourses, le cortège présidentiel a fini par être caillassé. 

Les défaillances des services de renseignements sont pointées du doigt au Palais où on ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas senti le sens du vent et sa force. D’autant plus que les choses étaient clairement annoncées et publiquement par les étudiants libéraux. Avant-hier, des responsables du Meel avaient prévenu qu’ils réserveraient une surprise au Président, estimant que sa venue était une visite purement politique. Ils relevaient des problèmes qui renseignaient du degré de tension qui couvait chez les étudiants. 50% des étudiants ont perdu leurs bourses disaient-ils déplorant que l’enquête sur la mort de Bassirou Faye piétinait depuis presque un an. A cela, il faut ajouter le secrétaire général de leur structure Victor Diouf actuellement en prison.

Autant de facteurs qui devaient mettre la puce à l’oreille. Mais il n’y avait pas que les étudiants libéraux qui avaient des raisons de manifester. Beaucoup d’autres étudiants étaient en colère non contre le Président , mais contre leur ministre de tutelle, impopulaire chez eux, il faut le dire, à cause des réformes universitaires qu’il a initiées. La preuve par la suite…

Leral

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment