05252022Headline:

Soudan: la psychose règne au Darfour après les nouvelles violences inter-communautaires

Les Nations unies et l’Union européenne s’inquiètent d’une recrudescence de la violence au Darfour, région à l’ouest du Soudan. Des affrontements entre populations autochtones et arabes ont éclaté depuis le vendredi 22 avril. La région est sous tension.

Dimanche 24 avril, un village Massalit, une minorité ethnique non-arabe, a été attaqué par des combattants issus de tribus arabes, faisant plus de 150 morts dont 17 enfants et 27 femmes, l’un des bilans les plus lourds dans cette région ravagée par des décennies de guerre. Lundi, la violence s’est étendue à El Geneina, capitale de la province du Darfour occidental.

Depuis les violences du week-end, El Geneina est sous haute tension. Les rues sont vides, les habitants enfermés chez eux de peur d’une nouvelle attaque, explique cet habitant : « La ville est déserte, les habitants sont terrés chez eux… Selon les rumeurs, la ville est encerclée par des milices armées. Lundi, les gens ont paniqué, car il y a eu des affrontements violents dans certains quartiers et les habitants ont fui. Je les ai vus s’enfuir dans la rue, ne sachant pas où aller et portant leur valise. »

Les disputes entre éleveurs arabes et agriculteurs africains sont anciennes, mais ces derniers mois, la violence a augmenté, explique le président de l’association des avocats du Darfour. Pour Salih Mahmoud, avec le coup d’État militaire en octobre, les milices arabes alliées au numéro deux du régime, le général Hemeti, se sentent toutes puissantes : « La violence a toujours été pour le contrôle de la terre. Le but des intrus, les janjawids, est de récupérer la terre des populations autochtones et de s’y installer. La tactique est toujours la même : attaquer les villages, les détruire, tuer les habitants, violer les femmes, terroriser les déplacés afin qu’ils ne veuillent plus jamais revenir. »

Selon cette organisation, près de 20 000 personnes ont été déplacées par cette nouvelle vague de violence.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles