07172024Headline:

Soudan: l’ex président bientôt transféré à la CPI

Samedi, les autorités soudanaises ont accepté de remettre l’ancien président, Omar el-Béchir, à la Cour Pénale Internationale.

Déchu du fauteuil présidentiel en 2019 par l’armée, l’ancien président soudanais, Omar el-Béchir, sera remis à la Cour Pénale Internationale. Si, pour l’heure, la date de son transfert n’est pas encore révélée, il faut dire que les autorités soudanaises se sont ravisées et ont accepté de le remettre à la CPI. Outre cette décision, le premier ministre Abdalla Hamdok dit être prêt à coopérer avec la justice internationale pour traquer et juger les personnes poursuivies pour crime de guerre au Soudan.

« Le gouvernement est tout à fait prêt à coopérer avec la Cour pénale internationale pour faciliter l’accès aux personnes accusées de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité,afin que justice soit rendue contre ceux qui ont commis des crimes de guerre et un génocide de notre propre peuple », a promis Abdalla Hamdok cité par Africanews.

Incarcéré à Khartoum, Omar el-Béchir, 76 ans, est recherché depuis 2009 par la CPI. Il est accusé de «génocide», «crimes de guerre» et «crimes contre l’humanité» au Darfour. Des exactions commises durant un conflit meurtrier en 2003 avec les insurgés issus de minorités ethniques, s’estimant marginalisées.

Melv Sage

What Next?

Recent Articles