10152019Headline:

Soudan : Omar el-Béchir s’apprête à comparaître devant les tribunaux pour répondre de ses actes

L’ex-président du Soudan Omar El-Béchir, poussé au départ par un vaste mouvement de contestation, comparaîtra la semaine prochaine devant un tribunal pour répondre d’accusations de corruption et de possession illégale de devises étrangères, a déclaré le samedi 15 juin 2019, le Procureur général, rapporte le Figaro.

«Omar el-Béchir comparaîtra devant un tribunal la semaine prochaine», a affirmé à des journalistes Al-Walid Sayyed Ahmed, sans indiquer la date précise de l’audience. L’ancien président a été destitué le 11 avril puis arrêté par l’armée qui exerce le pouvoir depuis.

L’arrestation de Omar el-Béchir n’a pas calmé le mouvement de contestation qui réclame désormais au Conseil militaire, qui a pris les rênes du pouvoir, de le transférer aux civils.

Parmi les revendications des contestataires figure également le jugement de Omar el-Béchir et des principaux responsables de son régime. Le 2 mai, le procureur général du Soudan Al-Walid Sayyed Ahmed avait ordonné l’interrogatoire de l’ancien homme fort du pays «en vertu des lois sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme», selon la Suna. Le 21 avril, le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, avait affirmé que l’équivalent de plus de 113 millions de dollars avaient été saisis en liquide dans la résidence de Omar el-Béchir à Khartoum.

Rappelons que Oumar El Béchir est arrivé au pouvoir lors d’un coup d’État militaire en 1989 et a dirigé avec une main de fer ce qui était jusqu’en 2011 le plus grand pays d’Afrique.

Des observateurs soutiennent que lorsqu’il s’est emparé du pouvoir, le Soudan était au beau milieu d’une guerre civile de 21 ans opposant le nord et le sud du pays.

Bien que son gouvernement ait signé un accord pour mettre fin en 2005 à ce conflit, un autre a éclaté au même moment – dans la région ouest du Darfour – où le président est accusé par la Cour pénale internationale (CPI) d’avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.

Lire sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment