05162021Headline:

Tchad: les rebelles décident de poursuivre l’offensive contre le nouveau président

Le président tchadien Idriss Déby Itno est mort sur le champ de bataille après trois décennies au pouvoir, a annoncé mardi l’armée à la télévision nationale. Les rebelles qui ont lancé l’offensive contre le régime ont rejeté le gouvernement de transition dirigé par l’un des fils de Déby, et ont juré de poursuivre l’offensive.

« Nous rejetons catégoriquement la transition », a déclaré mardi Kingabe Ogouzeimi de Tapol, porte-parole du Front pour le changement et la concorde au Tchad (FACT).

« Nous avons l’intention de poursuivre l’offensive. Nos troupes sont en route vers N’Djamena, mais nous allons laisser 15 à 28 heures aux fils de Deby pour enterrer leur père, selon la tradition », a-t-il ajouté.

Des funérailles nationales pour M. Déby auront lieu vendredi, a déclaré la présidence.

L’annonce stupéfiante de la mort du président est intervenue quelques heures seulement après que les responsables électoraux ont déclaré M. Déby, 68 ans, vainqueur de l’élection présidentielle du 11 avril, lui permettant ainsi de rester au pouvoir pendant six années supplémentaires.

M. Déby « vient de rendre son dernier souffle en défendant la nation souveraine sur le champ de bataille », a déclaré le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à la télévision d’État.

L’un des fils de Déby Itno, Mahamat Idriss Déby Itno, 37 ans, général quatre étoiles, dirigera la transition.

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Related Articles