12032022Headline:

Tchad: Mahamat Idriss Déby investi président de la transition

C’est une nouvelle étape de la transition au Tchad. Mahamat Idriss Déby a été officiellement investi comme président de la transition ce lundi 10 octobre. La cérémonie d’investiture a eu lieu à l’issue du Dialogue national inclusif, boycotté par une grande partie de l’opposition et de la société civile.

La cérémonie a débuté vers 10h15, heure locale, avec l’entrée dans la grande salle du Palais du 15-Janvier de Mahamat Idriss Déby Itno, encadré par deux juges de la Cour suprême du Tchad. Il a été accueilli par des applaudissements de plus d’un millier de personnalités tchadiennes et de plusieurs hôtes de marque, dont un seul chef d’État : Muhammadu Buhari, président du Nigeria. L’Union africaine, elle, n’a pas été représentée à cette cérémonie, le président de sa Commission, Moussa Faki, ayant décliné l’invitation qui lui avait été envoyée.

Mahamat Idriss Déby est apparu en djellaba de couleur blanche et ce n’est pas un hasard. Il a troqué son treillis militaire de général, un symbole pour montrer que la junte militaire qui a dirigé depuis le décès d’Idriss Déby père n’existe plus officiellement et que le Tchad est désormais dirigé par un président désigné par le Dialogue national pour les 24 prochains mois.

Gouvernement d’union nationale
Le moment fort de cette cérémonie fut la prestation de serment du président de transition. Mahamat Idriss Déby s’est avancé devant un pupitre, main gauche posée sur la charte de transition et main droite levée. Il a notamment juré de préserver et de faire respecter la charte de transition et de préserver l’intégrité territoriale du Tchad.

Puis, il a pris la parole pour s’adresser à ses compatriotes. Dans ce message à la Nation d’une trentaine de minutes, il s’est engagé lors de cette seconde phase de la transition à mettre en place d’ici « quelques jours » un gouvernement d’union nationale. Il devra travailler en priorité au retour à l’ordre constitutionnel dans les 24 mois qui viennent.

Le président de la transition a aussi appelé à organiser au plus vite le référendum, comme convenu lors du dialogue, pour départager ceux qui prônent un État militaire fortement centralisé et ceux qui militent pour une Fédération.

Les festivités d’investiture de Mahamat Idriss Déby vont se poursuivre ce lundi soir avec des cérémonies de réjouissance, comme elles sont appelées au Tchad. Un concert doit notamment avoir lieu sur la place de la Nation, au cœur de Ndjamena.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles