05262022Headline:

Tchad: manifestation hostile à la France à l’appel de la coalition d’opposition Wakit Tama

Au Tchad, une manifestation contre la France a eu lieu dans la matinée de ce samedi 14 mai, à l’appel de la coalition d’opposition Wakit Tama. La manifestation a été envahie par des lycéens qui ont fini par attaquer des symboles de la France.

Avec notre correspondant à Ndjamena, Madjiasra Nako

Des coups de sifflets ou encore des klaxons de motocyclettes ont retenti le long du parcours sur près de 3 Km. Sur les pancartes, on pouvait lire : « Non à la France », « France dégage ».

Des centaines de lycéens ont rejoint la procession, juchés sur des motos. Le cortège a même tenté de dépasser le rond-point où devait se terminer la marche. Mais quelques tirs de grenades lacrymogènes les ont alors obligés à battre en retraite.

Il n’y a finalement pas eu de prise de parole à cause de la cohue, mais le porte-parole de Wakit Tama, se dit fier de la mobilisation. Me Max Loalngar: « Ce qui s’est passé, nous a fait chaud au cœur. Nous pensions que nous étions des illuminés. C’est la première fois qu’on a eu autant de ralliement. Il y avait des commerçants, des associations, mais vous avez vu aussi que, peut-être que mes frères du Nord étaient plus nombreux que nous qui portons le pantalon, mais le peuple tchadien, dans son ensemble, était là. »

À la fin de la manifestation, des groupes de jeunes ont attaqué plusieurs stations Total à travers la capitale.

À lire aussi: Tchad: manifestation aux accents anti-français de la coalition d’opposition Wakit Tama

À noter que le parti Les Transformateurs, dirigé par Succès Masra, se désolidarise de cette manifestation à l’appel de Wakit Tama. Il estime, dans un communiqué, que c’est contre l’injustice et le système politique au Tchad qu’il faut se battre.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles