05062021Headline:

Tchad: ”notre défense anti-aérienne prête à répliquer à toutes attaques” les rebelles du FACT

Les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), qui mènent depuis deux semaines une offensive contre la junte au pouvoir, ont déclaré avoir abattu un hélicoptère de l’armée, jeudi 29 avril.

Le groupe armé à l’origine de la mort d’Idriss Déby, qui a été pendant quatre ans employé par le Maréchal Haftar, un des protagonistes du conflit libyen, vient de déclarer avoir libéré la ville de Noukou. Dans un communiqué en date du 29 avril 2021 et signé du Coordinateur politique chargé de la communication, Kingabé Ogouzeïmi de Tapol, les rebelles du FACT ont affirmé l’anéantissement d’un hélicoptère de la junte militaire, mettant en garde contre tout objet militaire survolant leurs positions.

« Le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad informe l’opinion nationale et internationale que l’armée tchadienne, dans une position de faiblesse, évite désormais tout combat au sol, préférant des bombardements aériens. C’est ainsi que la junte militaire a dépêché tôt ce matin du jeudi 29 avril 2021, un hélicoptère pour bombarder nos positions. La défense anti-aérienne des Forces de la Résistance Nationale, plus que jamais sophistiquée et opérationnelle, a détruit cet hélicoptère de combat. », peut-on lire dans le communiqué.

« A l’heure où nous mettons sous presse ce communiqué, la ville de Nokou, chef-lieu du Département du Nord- Kanem, est libérée et sous le contrôle total des forces de la résistance nationale du FACT. Notre défense anti-aérienne est prête à répondre à toute attaque ou manœuvre d’espionnage. Tout aéronef qui survolerait nos positions sera traité en élément hostile au peuple tchadien et sera abattu sans sommation. », ont averti les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT).

beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles