10242018Headline:

Tim Cook brave les tensions commerciales sino-américaines!!!

Le PDG d’Apple Inc, Tim Cook, est en Chine cette semaine pour s’engager à stimuler les investissements à Shanghai et renforcer la communication avec les développeurs locaux d’applications mobiles.

Cette initiative, prise dans le contexte actuel de frictions commerciales sino-américaines, souligne l’importance de la Chine, le plus grand marché du mobile du monde où Apple est aux prises avec des concurrents locaux tels que Huawei Technologies Co Ltd.

Selon un article des médias de Shanghai, Tim Cook a annoncé le 9 octobre, lors d’une réunion avec Li Qiang, le secrétaire du Parti de Shanghai, que le poids lourd américain de la technologie va investir davantage à Shanghai et cherchera activement à développer la coopération.

Ces commentaires ont eu lieu après que le Président américain Donald Trump ait demandé à Apple de transférer une partie de ses usines d’iPhone sur son territoire d’origine afin d’éviter le projet de nouveaux droits sur les importations en provenance de Chine. Toutefois, ont estimé les experts, une telle décision pourrait entraîner une hausse du prix des iPhone pouvant atteindre 20%.

À l’heure actuelle, Apple entretient des liens très étroits avec la Chine, où se trouvent la plupart de ses activités de fabrication. Le pays a également représenté environ 18% de ses ventes totales au deuxième trimestre. De plus, les développeurs locaux constituent une partie essentielle de l’écosystème Apple.

Tim Cook a également proposé de créer une chaîne de centres de recherche et de développement en Chine d’ici deux ans, notamment la dernière initiative annoncée en mars visant à créer un centre de recherche commun avec l’Université Tsinghua afin de se concentrer sur les technologies de pointe, et en particulier l’apprentissage automatique et la vision par ordinateur.

Apple face à une concurrence technologique et commerciale
Dans le même temps, la société de technologie américaine fait également face à une série de défis, Huawei et d’autres fournisseurs de smartphones locaux faisant tout leur possible pour éroder sa domination sur le segment haut de gamme.

Toutefois, le PDG d’Apple reste toutefois optimiste, affirmant qu’il n’avait jamais nourri autant d’espoirs envers le marché chinois qu’aujourd’hui. Il a ajouté dans une interview avec le portail d’informations Sina.com que les prouesses de sa société en matière d’intégration de logiciels et de matériel lui donneraient un avantage.

Au cours de son voyage, qui a débuté le 8 octobre, Tim Cook a rendu visite à plusieurs développeurs d’applications mobiles locales et à des utilisateurs de produits Apple.

Selon Zhao Ziming, analyste au cabinet de conseil Analysys à Beijing, cette communication fréquente souligne la reconnaissance par Apple des capacités d’innovation de la Chine et de l’importance des développeurs chinois pour le géant de la technologie.

De son côté, Apple a annoncé qu’il y avait environ 1,8 million de développeurs d’applications chinoises iOS sur son écosystème l’année dernière.

Il est cependant à noter que, le 10 octobre, Alipay, la plus grande plate-forme de paiement mobile de Chine, a pris une rare initiative, avertissant ses utilisateurs effectuant des paiements via des appareils Apple qu’ils risquent de faire face à un risque de perte d’argent en raison de problèmes de sécurité éventuels. Apple n’a jusqu’à présent pas répondu aux demandes de commentaire.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment