08182018Headline:

Togo: Constats et annonces de Faure Gnassingbé pour une sortie de crise

 Samedi 28 Avril 2018 – Le Président togolaisFaure Gnassingbé  a adressé hier vendredi, à l’occasion de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance du pays, un appel à la classe p0olitique pour la recherche de l’intérêt général et a rappelé le respect du calendrier électoral en ce qui concerne la tenue des prochaines élections.

Avant de lancer non seulement son appel à la cohésion nationale pour un meilleur développement du pays mais les élections à tenir dans le temps règlementaire, le Président togolais a fait un constat des entravent qui jalonnent la bonne marche du pays ces derniers mois.

En ce sens, il a déclaré que « Mes chers compatriotes, Nous devons cependant reconnaître que récemment, des attitudes nourries par la fièvre de revendications politiques et sociales ont eu pour résultat de menacer la cohésion nationale, de fragiliser le lien social et d’infliger à notre économie une régression notable ».
En renouvelant son vœu de voir ses compatriotes s’assoir pour discuter des questions de l’avenir du pays, Gnassingbé a laissé entendre que « je veux réitérer ma conviction dans la force du dialogue. Le dialogue est une valeur ancestrale et un élément-clé de notre culture. La vie politique ne saurait échapper à cette pratique ».
Afin d’aider à renouer le fil du dialogue mis à mal ces derniers jours dans le pays, le chef de l’Exécutif a fait savoir que « j’exhorte les acteurs politiques à un sursaut nourri par l’amour de la patrie et porté par la recherche de l’intérêt général ».
Et pour qu’adviennent les changements que souhaitent les populations dans le pays, Gnassingbé a poursuivi dans on allocution que « Dans la dynamique des mutations pour améliorer la gouvernance dans notre pays, optimiser le fonctionnement des institutions … le gouvernement ne ménagera aucun effort pour faire avancer le chantier des réformes politiques engagées, dans le respect des délais légaux, des normes et principes de la démocratie et de l’Etat de droit ». Par cette annonce, le ton pour les prochaines élections est donc donné.
En marge des élections à venir dans le pays, il urge de rappeler que le mandat des députes de l’actuelle assemblée nationale tire furtivement vers sa fin en juillet. En plus des élections législatives à organiser, il y a les locales promises depuis un moment et qu’il faudra donc tenir de sorte que le pays puisse avoir des élus locaux. Dans ce même registre, le referendum qui a été entre temps mis sur le tapis pour adopter les projets de lois soumis pour amendement constitutionnel semble revenir de plus au moment où tardent à voir le jour vers des solutions consensuelles dans le dialogue.
En somme, la sortie du Président Faure Gnassingbé  qui semble être une invite à l’opposition pour la poursuite du dialogue politique jusqu’à la conclusion de solutions durables à la crise devra être analysée par la classe politique de sorte à relancer les pourparlers qui sont officiellement en suspension depuis le 19 mars dernier.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment