09192018Headline:

Togo: Découvrez le nombre de déplacés suite à un litige foncier à la frontière nord-ouest avec le Ghana

Un litige foncier à la frontière nord-ouest du Togo avec le Ghana a fait 1 824 déplacés au Togo, en majorité des femmes et des enfants, a appris mardi l’agence Xinhua de source officielle à Lomé.

Le litige a opposé les villages frontaliers Nadouni dans la préfecture de Dankpen au Togo et Nambire dans la préfecture de Saboba au Ghana, a indiqué un communiqué du ministre de la sécurité et de la protection civile, publié lundi sur ce conflit communautaire, rappelant que le Togo et le Ghana partagent une frontière terrestre longue de près de 877 km.

Selon le communiqué, un “afflux massif de personnes déplacées” est enregistré, depuis le 1er juin 2018, dans certaines localités de la préfecture de Dankpen.

“Les premiers éléments recueillis font état, pour le moment, de 1 824 arrivées, en majorité des femmes et des enfants”, a souligné le document signé du général Damehame Yark, ministre de la sécurité et de la protection civile du Togo, ajoutant que parmi les personnes déplacées figuraient une dizaine de blessés.

Au niveau du Togo, on rassure que les dispositions ont été prises par l’agence nationale de la protection civile sur instructions du gouvernement pour secourir et assister ces personnes déplacées.

Certaines de ces personnes déplacées sont hébergées sur les sites d’accueil mis en place pour la circonstance pendant que d’autres ont trouvé refuge dans des familles d’accueil”, a précisé le communiqué.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment