08212018Headline:

Togo/Kako Nubukpo viré de ses fonctions à l’Oif à la demande du president ivoirien?/Les faits

Notre ami Kako Nubukpo viré de ses fonctions à l’Oif à la demande de Ouattara à cause de sa réponse à Macron sur le franc CFA dans Le Monde“, a-t-il posté sur Facebook.

L’ancien ministre de la prospection et de l’évaluation des politiques publiques du Togo en aout dernier au quotidien français que le franc CFA asphyxie  les économies africaines.

Kako Nubukpo qui défend avec ferveur l’abandon du CFA pour les Etats de l’afrique de l’ouest a été depuis mars 2016 le directeur de la francophonie économique et numérique au sein de  l’OIF.

Pour Alassane Ouattara, le franc CFA est “une monnaie qui a une certaine attractivité. Je voudrais saluer cette évolution et dire que notre zone continuera d’être gérée de manière rigoureuse et de s’ajuster par rapport aux difficultés extérieures nous couvrons quand même les trois quarts de nos émissions monétaires et la banque centrale a plus de cinq mois d’importations, donc en devises il n’y a pas d’inquiétude. La monnaie commune que nous avons est une monnaie qui rend service au peuple africain, qui est une monnaie appréciée”, lors d’une rencontre avec Emmanuel Macron en France le 31 aout 2017. 

Aujourd’hui, la zone franc offre une stabilité monétaire, mais qui n’est pas sans certains défis. Il y a des tensions politiques chez certains. Nous partageons, je crois, une vision commune sur l’intérêt de la zone. Mais je crois qu’il faut la moderniser, ouvrir une nouvelle voie avec beaucoup de pragmatisme, et je crois que c’est ce sur quoi nous souhaitons nous engager ensemble“, a renchérit le président français. 

Pour Mamadou koulibaly: “Le franc cfa sert à organiser l’ingérence des autorités françaises dans la gestion des économies africaines”.

Le débat sur le franc CFA a été relancé par l’activiste Sémi Kéba qui a brûlé un billet de 5 000 FCFA pour dire non à cette monnaie qu’a en commun 14 pays d’Afrique.

autre presse

Francophonie (OIF) : Kako Nubukpo suspendu après avoir critiqué le Fcfa

 

L’économiste togolais connu pour ses publications anti CFA vient d’être suspendu de ses fonctions de directeur de la Francophonie économique et numérique.

L’information émane de Jeune Afrique. Selon le magazine panafricain, cette suspension est intervenue après la publication d’une tribune du Togolais dans le journal Le Monde Afrique le 29 novembre 2017. Une tribune intitulée « Franc  CFA : les propos de M Macron sont « déshonorants pour les dirigeants africains ».

Notons que l’Oif voulait sa démission mais comme ce dernier a refusé de déposer le tablier, il a écopé d’une suspension. Tout porte à croire que l’économiste togolais est victime de ses positions tranchées sur le FCFA .

En septembre dernier, le président Ivoirien avait évoqué le cas Kako Nubukpo avec la  secrétaire générale de l’Oif en marge de l’Assemblée générale de l’ONU. Alassane Ouattara ne comprenait pas pourquoi Michaëlle Jean maintenait le togolais à son poste alors qu’il est opposé à la monnaie coloniale.

lanouvelletribune

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment