10202019Headline:

Tunisie/ Élection présidentielle: la justice a décidé de maintenir l’un des favoris du scrutin en prison

A deux jours du premier tour de l’élection présidentielle en Tunisie, la justice a décidé vendredi de maintenir l’un des favoris du scrutin en prison, ajoutant à la fièvre d’une fin de campagne mouvementée pour les 26 candidats en lice.

Le publicitaire controversé Nabil Karoui, emprisonné depuis le 23 août pour blanchiment d’argent, passera la journée électorale derrière les barreaux de sa prison de la Monarguia, près de Tunis: la cour de Cassation, se déclarant incompétente, a refusé le recours introduit contre son mandat de dépôt, a annoncé son parti Qalb Tounes (Au cœur de la Tunisie).

Si la décision ne constitue pas une surprise, elle pourrait galvaniser les partisans de l’homme d’affaires de 56 ans, qui accuse le pouvoir d’avoir instrumentalisé la justice pour l’écarter de la course et qui s’est qualifié de “prisonnier politique” dans des entretiens à la presse.

M. Karoui, accusé d’être un populiste ou un escroc par ses détracteurs, s’est construit une forte notoriété ces dernières années en organisant des distributions d’aide dans les régions défavorisées tunisiennes, opérations relayées par la chaîne de télévision Nessma, dont il est le fondateur et qui mène campagne tambour battant pour lui.

SlateAfrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment