10172017Headline:

Un homme meurt pour une ordonnance de 5000 FCFA, on retrouve 8 millions FCFA, dans son matelas

mort l'argent

Cette découverte a laissé perplexe la famille qui se sent signaler dans le village de Boko est une localité du département du Pool réputée abriter les plus avares de la république du Congo. « Pingre comme un mokongo » entend-on dire souvent. Et Boko est la capitale des Kongo du Pool, une population dispersée entre ce département et le Bas- Congo de la RDC.

Paul Dia Mbenza, un sexagénaire, et grand chef coutumier a surpris à sa mort plus d’un habitant de la localité après la découverte par ses enfants dans son matelas d’une somme de 8 millions de FCFA, alors que sa mort était précipitée par le manque d’un suivi médical adéquat.

Hospitalisé à plusieurs reprises dans le centre hospitalier de la localité, il a avait été contraint de rejoindre son domicile sans être guérit par manque de moyens financiers. Au Congo, les démunis ne bénéficient d’aucune compassions des médecins qui les ignorent totalement. Ce fut le cas avec Paul Dia Mbenza malgré sa veste de chef coutumier.

Il avait aligné des ordonnances sans en acheter une depuis sa dernière hospitalisation dont la dernière était estimée à 5000fcfa. Une semaine après avoir été forcé par les médecins à libérer le lit d’hôpital faute de moyens financiers, Paul Dia Mbenza a rendu l’âme dans son lit. C’est en rangeant ses affaires que les enfants ont découvert la fortune que leur père gardait dans son matelas. Des commentaires des villageois ont gêné la famille qui néanmoins a décidé d’offrir des obsèques dignes à leur patriarche.

Web-News

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment