06272022Headline:

Un orpailleur clandestin condamné à deux ans de prison à Dimbokro

Dimbokro – Le tribunal de Dimbokro a, en son audience correctionnelle, mercredi 18 mai 2022, condamné un orpailleur clandestin, Bilé Bilé, 59 ans, à deux ans de prison ferme pour l’avoir reconnu coupable avec la société coopérative minière des planteurs de Côte d’Ivoire (SOCOMIP-CI), “des faits d’exploitation illégale de pierres et de métaux précieux” dans les villages d’Amoikro et d’Ahouanou dans la sous-préfecture de Tiémélékro,

Le sieur Bilé, absent à la barre, comme il l’a toujours été lors des différentes audiences a, également été reconnu “coupable de faux en écriture privée avec son complice Bini Angoran. Ce dernier a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 300 000 FCFA d’amende.

Le tribunal a, en outre, condamné la société coopérative minière des planteurs de Côte d’Ivoire (SOCOMIP-CI) à payer une amende de 50 millions de FCFA au trésor public.

Courant 2021, des populations du village d’Amoikro déposent une plainte au tribunal de Dimbokro contre la SOCOMIP-CI et les sieurs Bilé Bilé et Kini Angoran pour exploitation minière sans titre minier ou autorisation (orpaillage clandestin), usurpation de titre ou de fonction, menaces, dénonciation calomnieuse, faux en écriture privée et destruction de biens d’autrui.

Après plusieurs audiences pour statuer sur le dossier, le tribunal a reconnu M Bilé coupable d’orpaillage clandestin et l’a condamné à deux ans de prison ferme.

Le juge de l’application des peines actionnera l’action publique pour mettre sous les verrous l’orpailleur clandestin qui était absent à la barre

Comments

comments

What Next?

Recent Articles