05262017Headline:

UN père de 12 enfants, viole et transmet le VIH à sa servante de 14 ans

 

viol fille

Burkina Faso : Polygame, père de 12 enfants, il viole et transmet le VIH à sa domestique de 14 ans

Adama Sawadogo, un quinquagénaire marié à deux femmes et père de douze enfants a été condamné jeudi par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou à 10 ans de prison ferme pour viol aggravé sur sa domestique, une mineure de 14 ans, à qui il transmis le VIH/Sida.

Tout aurait débuté en juin 2006 lorsque le sieurAdama Sawadogo  embauche la fillette pour ses travaux domestiques. Deux mois plus tard, il la contraint à des rapports sexuels et l’oblige à garder le silence sous peine d’être licenciée sans être payer.

Ayant découvert que son employeur est une personne vivant avec le VIH, la jeune fille se résout à faire un test de sérologie dont le résultat s’avèrera positif. C’est ainsi qu’elle se confiera à ses parents qui portent plainte contre son employeur qui sera interpellé en mars 2007.

Interrogé par la gendarmerie, le sieur Sawadogo reconnait avoir eu des relations sexuelles avec la jeune fille. En revanche, selon sa version, tout se serait passé dans une chambre de passe avec le consentement de la servante. Du reste, il aurait porté un préservatif, contrairement à la version de la fille qui dit avoir été violée.

Incarcéré dès lors,Adama Sawadogo bénéficie d’une liberté provisoire. Alors qu’il devait comparaitre le jeudi 25 juin 2015 pour répondre des faits de viol aggravé, le sieur Sawadogo ne s’est pas présenté à la barre et a été jugé par défaut.

La Chambre criminelle, qui statuait publiquement par défaut en matière criminelle et en dernier ressort, l’a déclaré coupable de viol aggravé et l’a condamné aux dépens à 10 ans d’emprisonnement ferme avec un mandat d’arrêt.

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment