05292017Headline:

Une élève de 11 ans raconte« Mon maître me violait tous les jours sauf le vendredi »

viol fille

« Mon maître me violait tous les jours à l’heure de la récréation, sauf le vendredi »

Natif de Djoffior en 1978, l’enseignant Pape M. Thiam, célibataire et sans enfant, a nié en bloc les accusations de viol répétitifs perpétrés sur son élève de 11 ans, M.B.ND., scolarisée à l’école «Elémentaire A» de Liberté 6. En service dans l’établissement depuis 9 ans, l’homme a été déféré au parquet pour viol.

A l’origine, une affaire de rang qui a éveillé les soupçons de la tutrice de la jeune élève qui affirme être classée 5e à l’issue de la composition du semestre. L’enseignant, semble-t-il, s’était accordé avec la jeune fille pour lui délivrer un faux rang. Un mensonge que sa tutrice découvre plus tard, une fois le cahier de compositions en main. «Le rang de l’élève était 12e au lieu de 5e», écrit le quotidien L’Observateur qui détaille les aveux de la jeune élève.

«Sachant que je suis lente en écriture, il s’arrangeait pour me maintenir en classe à la récréation, sous prétexte que je dois finir mon exercice d’écriture. Une fois avec lui, il retirait le loquet de la porte de la classe. Puis, il me somme de m’allonger sur le dos, sur une table banc. C’est ainsi qu’il ôte ma jupe, avant de baisser son pantalon et abuser de moi. Depuis la première fois, mon maître a pris goût et me viole tous les jours ouvrables, à l’heure de la récréation, sauf le vendredi. Il m’épargnait le vendredi parce que, ce jour, il donne des cours d’éducation physique aux élèves de la classe de CM1/A. Il m’avait menacé de représailles si je pipais mot».

Source: seneweb News

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment