12172017Headline:

Une ministre surprise en flagrant délit de fétichisme sur la route de Kango

sorcier

Une ministre de la République a été surprise en flagrant délit de fétichisme, vendredi soir, dans une bourgade située près de Kango, le chef-lieu du département du Komo-Kango, sur la Nationale 1, a-t-on appris de source sûre.

D’après celle-ci, la membre du gouvernement s’est rendue chez un puissant maître spirituel qui fait la réputation de la contrée aux fins de se procurer des amulettes. Pour passer incognito, la ministre a emprunté un véhicule anonyme.

Une fois chez le ‘’Nganga’’, la membre du gouvernement a été soumise à une séance de fumigation et de bain pour augmenter ses chances d’être reconduite au gouvernement lors du remaniement ministériel annoncé pour le mois prochain.

Elle était accompagnée pour la circonstance de trois de ses hommes de confiance, qui veillaient au grain lors du rituel qui a commencé en milieu de soirée. Son véhicule a été dissimulé derrière les habitations pour ne pas susciter la curiosité des passants.

Pourtant, des jeunes natifs de la bourgade ont finalement découvert et reconnu la membre du gouvernement au moment où elle se soumettait au ritual de purification. “Donc, c’est avec les fétiches que ces gens s’accrochent à leur function !”, s’est écrié un jeune homme parti passer le week-end chez ses parents vivant dans le même village.

Au terme du rituel, la ministre a regagné Libreville au crépuscule avec un tas d’amulettes dans son escarcelle. Elle aurait recouru aux fétiches au plus fort de l’érosion du capital de confiance placée en elle par les plus hautes autorités du pays.

J M

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment