07272017Headline:

Urgent!Burkina Faso:Voici ce que les rapports de l’autopsie du corps de Thomas Sankara ont révelé…

tombe de Thomas sankara

Burkina Faso: La dépouille présumée de Thomas Sankara «criblée de balles»

Après un temps d’arrêt dû à la tentative de coup d’Etat, les premiers éléments de l’ “affaire Sankara” tant attendus, sortent enfin. Mardi, nous apprenons que la dépouille présumée deThomas Sankara est “criblée de balles”.

L’information émanant des rapports d’autopsie et de balistique présentés par le juge d’instruction, a été révélée à la presse par Me Ambroise Farama, un des avocats au dossier de l’ancien président du Burkina Faso tué en 1987 devenu une véritable icône.

“Au niveau des impacts, ce qu’on a pu relever en ce qui concerne le corps de Thomas Sankara, c’est vraiment ahurissant. On peut dire qu’il a été purement et simplement criblé de balles”, a révélé l’avocat de la famille.

Ce dernier a par ailleurs précisé préférer attendre le résultat des tests ADN pour formellement identifier le “père de la révolution burkinabè” tout en indiquant que, selon lui, “tout porte à croire” que le corps autopsié serait bel et bien celui de la dépouille de celui dont les restes avaient été exhumés en mai dernier pour les besoins de l’enquête.

Me Benewendé Stanilas Sankara, autre avocat de la famille, a pour sa part qualifié d’ “origine criminelle” les assassinats du 15 octobre 1987.

La présentation des deux rapports s’est faite mardi en présence des différentes familles et des personnes inculpées dans cette affaire. Les défenses des familles ont 15 jours pour demander une contre expertise.

En attendant la divulgation du rapport complet et la suite de l’affaire, le général putschiste Dienderé et l’ancien président Blaise Compaoré sont tout deux fortement suspectés d’être à l’origine de l’assassinat, par la famille et, par la voix de Michel Kafando à New York, les autorités de la transition.

Boa, Ouagadougou

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment