09222017Headline:

VIDEO- Gabon : Alerte à la bombe et prise d’otage

Mondafrique- L’ancien candidat à la présidentielle Roland Désiré Aba’a Minko a pris en otage avec « un groupe de patriote déterminés » la représentation de l’Union européenne au Gabon et annonce disposer d’une bombe qu’il n’hésitera pas à faire exploser si Ali Bongo ne quittait pas le pouvoir dans les trois jours. Par ailleurs, Roland Désiré Aba’a Minko a fait une déclaration dans laquelle il annonce avoir miné les principaux ministères du Gabon pour dénoncer « la situation inadmissible » dans laquelle se trouve le Gabon et installer Jean Ping au pouvoir.

Le plus grand centre commercial Mbolo a été évacué ainsi que la station de radio internationale Arica N°1.

Roland Désiré Aba’a Minko avait déjà engagé une grève de la faim il ya quelques années pour demander « la fin des accords de coopération et de défense qui lient la France au Gabon » et avait renoncé à se porter candidat à la présidence de la République gabonaise au profit de Jean Ping aux élections d’aout 2016. Joint au téléphone une source au cabinet de Jean Ping se désolidarise de cette initiative et s’étonne de l’opportunité d’une telle action à moins d’une semaine de l’arrivée d’une mission de la Cour Pénale internationale (CPI) censée recueillir des informations sur la crise postélectorale et les morts qu’elle a engendrés.

De plus, notre source au cabinet de Jean Ping se questionne sur la capacité de Roland Désiré Aba’a Minko à mener une opération d’une telle complexité, qui requiert un très haut niveau de compétences techniques pointues et d’importants moyens financiers sans oublier la capacité de tromper les nombreux services de renseignements (pour certains occidentaux) opérant au Gabon.

apr-news.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment