05292017Headline:

Video/Crash du vol Paris-Le Caire d’EgyptAir: Que faisaient ces trois agents de sécurité à bord de l’avion?

avion egyptair

Crash du vol Paris-Le Caire d’EgyptAir: Que faisaient trois agents de sécurité à bord de l’avion?
EGYPTE Le vol de la compagnie Egyptair reliant Paris au Caire transportait 66 personnes, dont dix membres d’équipage. Parmi ces derniers, on comptait trois agents de sécurité…

Un avion de la compagnie aérienne EgyptAir reliant Paris au Caire et qui transportait 66 personnes – dont 15 passagers français – s’est écrasé au large de l’île grecque de Karpathos, dans le sud-est de la mer Egée, après avoir disparu des radars dans la nuit de mercredi à jeudi. L’appareil accueillait en son sein dix membres d’équipage, dont trois agents de sécurité. La présence de ces derniers dans l’avion suscite diverses interrogations.

Faire appel à des agents de sécurité à bord, une pratique loin d’être anormale

Interrogé par 20 Minutes, le consultant en aéronautique Gérard Feldzer explique que « chaque compagnie aérienne a la liberté d’ajouter ou non des agents de sécurité en vol lui permettant de contrer d’éventuels suspects à bord », et illustre son propos en citant l’exemple des « Israéliens qui, il me semble, sont armés sur certains vols. »

L’ancien pilote de ligne s’interroge tout de même sur le nombre d’agents présents à bord. « Trois agents de sécurité pour un petit avion, c’est beaucoup. »

 

Sécurité renforcée pour protéger des « personnes à particularité » ?

La possible présence de personnes d’importance, comme des diplomates, dans l’avion peut également expliquer le déploiement de ces agents sur le vol qui partait de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. « Si on a des personnes à particularités, on peut effectivement renforcer la sécurité à bord d’un avion. Parfois cela peut aussi être un renforcement aléatoire visant à tromper d’éventuels terroristes. Chaque ligne s’adapte aux situations auxquelles elle est confrontée », termine Gérard Feldzer. La compagnie peut aussi juger que la liaison effectuée est sensible et donc mettre des agents de sécurité.

La compagnie aérienne égyptienne a annoncé ce matin qu’elle ne « savait pas » quelles étaient les causes de la disparition de l’avion et demande que les « spéculations » cessent

20minutes.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment