09192020Headline:

Voici le nom des chefs d’États africains qui sont morts de maladie au pouvoir

chef africain mort

Avant le Zambien Michael Sata, décédé mercredi 29 octobre à Londres, pas moins de dix chefs d’État africains étaient morts dans l’exercice de leur fonction. D’Houphouët Boigny à Lansana Conté, en passant par Houari Boumédiène et Omar Bongo Ondimba. Diaporama.
La mort d’un chef d’État au pouvoir n’est jamais chose ordinaire, qu’elle soit de maladie, ou plus violente, comme cela a été le cas à de nombreuses reprises depuis les indépendances sur le continent. Vacance de la fonction gouvernementale, tentatives de coup d’État, chaque fois, le pays est plongé dans l’incertitude.

Comme Michael Sata, décédé ce 29 octobre, quelques chefs d’État n’ont pu achever leur mandat pour raisons de santé. Problème cardiaque, cancer, “longue maladie” sans plus de précisions ou pathologie plus rare, Jeune Afrique vous propose de revenir, avec un diaporama sur les dix dirigeants africains morts de maladie dans l’exercice de leur fonction.

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Related Articles