03282017Headline:

Voici les 12 bonnes nouvelles qui ont marqué l’Afrique en 2015

Au-delà de l’élection burkinabé réussie et de l’accord sur le climat lors de la COP21, plusieurs bonnes nouvelles ont égayé l’actualité du continent. Vous avez pu en lire certaines sur Jeune Afrique au cours de l’année, d’autres ont été sélectionnées spécialement pour ce palmarès. Retour non-exhaustif.

1. Le recul du sida et du paludisme

Flickr/PNUD/CC

Ce n’est pas spécifique à 2015, mais ce sont tout de même deux très bonnes nouvelles. Comme l’an passé, sida et paludisme ont à nouveau reculé sur le continent. Selon l’Onusida, le Rwanda se dirigerait ainsi vers une génération « sans sida », après que les femmes enceintes ont reçu des traitements antirétroviraux. Même recul du paludisme sur le contient : les taux de mortalité par paludisme y sont en chute libre ces quinze dernières années. Une avancée majeure, tant la maladie fait encore des ravages.

2. « Bye bye Ebola », le tube qui réjouit la Sierra Leone

Le 7 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait la Sierra Leone exempt de la transmission du virus Ebola. Pour célébrer la fin de l’épidémie meurtrière, le pays s’est trouvé un hymne : la chanson « Bye bye Ebola » de Block Jones ft. Freetown Uncut. Un clip particulièrement joyeux, dans lequel apparaît même le président Ernest Bai Koroma.

 

3. Le phénomène Imbolo Mbue, Million Dollar Baby

Le premier roman de cette jeune Camerounaise de 33 ans, jusque là inconnue, a été pré-acheté par l’éditeur Random House pour 1 million de dollars. Une prouesse orchestrée notamment grâce à une campagne marketing bien huilée. Mais le phénomène met surtout en lumière la bonne santé de la littérature africaine. Boualem Sansal, Alain Mabanckou, Hédi Kadour : la littérature africaineétait encore au cœur de la rentrée littéraire 2015.

 

4. MTN Qhubeka, la bonne surprise du Tour de France

 

Christophe Ena/AP/SIPA

Ce fût la surprise de l’édition 2015 de la Grande boucle. Porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur pour l’Érythréen Daniel Teklehaimanot, vainqueur d’étape le jour du Mandela Day : la formation sud-africaine MTN-Qhubeka n’a pas eu à rougir pour son premier Tour de France. Une participation historique, puisqu’il s’agissait de la première fois qu’une équipe du contient disputait le Tour.

À LIRE AUSSI :

Cyclisme : le superbe Tour de France de MTN-Qhubeka

5. L’Emmy awards de Viola Davis, première femme noire sacrée meilleure actrice

 

Chris Pizzello/AP/SIPA

Son discours a marqué les esprits, et tiré quelques larmes à plus d’une personne présente à Los Angeles en cette fin septembre 2015 pour les récompenses de la télévision américaine. « La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n’importe qui d’autre, ce sont les opportunités […]. On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n’existent tout simplement pas », a déclaré Viola Davis en acceptant son prix, le premier décerné à une actrice noire dans une série dramatique. L’occasion donc de rappeler que ces dernières sont particulièrement discriminées sur le petit écran.

6. Algérie : une loi contre les violences faites aux femmes

Il aura fallu plusieurs mois pour que cette loi figure à l’ordre du jour au Sénat. La loicontre les violences faites aux femmes a finalement été adoptée début décembre, après un débat houleux à l’Assemblée. Dans le texte, les violences conjugales seront désormais criminalisées, et la notion d’agression sexuelle prend en compte « toutes les formes d’atteinte à l’intégrité sexuelle ». Une avancée pour le droit des femmes en Algérie.

7. Julius Yego, le Kényan qui avait appris le javelot sur YouTube

C’est sur YouTube et à l’âge de 16 ans que l’athlète kényan a appris à manier et expédier le javelot. Dix ans plus tard, en août 2015 lors des mondiaux d’athlétisme, Julius Yego a créé l’exploit : permettre au Kenya de remporter sa première médaille d’or dans cette discipline. « Un Kényan champion du monde du javelot, c’est incroyable », expliquait d’ailleurs l’enthousiaste Julius Yego après sa victoire à Pékin, où le Kenya a raflé la première place au tableau des médailles. Une première pour une nation africaine, toutefois assombrie par les scandales de dopage au sein de la fédération kényane.

Pour les anglophones, dans cette vidéo Julius Yego explique comment il a appris à manier le javelot :

 

8. Dépénalisation de l’homosexualité et de l’avortement au Mozambique

Lee Jin-man/AP/SIPA

Avant le début de l’été 2015, le Mozambique a dépoussiéré son code pénal,officialisant l’entrée en vigueur d’un nouveau texte. Désormais, l’homosexualité est dépénalisée, même si les peines de prison que prévoyait l’ancien code pénal n’avaient en réalité jamais été appliquées. L’avortement a également été dépénalisé, suite à la mobilisation de nombreuses organisations de défense des droits.

9. Et le prix Nobel de la paix est attribué …. au Quartet tunisien

Cinq ans après les premiers balbutiements de la révolution tunisienne, le prix Nobel de la paix a été décerné au « Quartet du dialogue national » tunisien. Si cette distinction vient récompenser les efforts du peuple tunisien et de sa société civile, la remise du prix a timidement été célébrée dans les rues du pays, où l’ambiance était marquée par l’état d’urgence après l’attentat contre la garde présidentielle.

À LIRE AUSSI :

Abdessatar Ben Moussa : le Nobel de la paix est « une consécration […] pour le peuple tunisien »

10. La génération dorée du foot malien

C’était une première pour le Mali. Dimanche 8 novembre, les jeunes footballeurs maliens se sont qualifiés pour la première fois de leur histoire à la finale du Mondial des moins de 17 ans. Un match 100% africain, puisqu’ils étaient opposés au Nigeria, tenant du titre. Mais les Super Eagles ont brisé leur rêve, remportant un cinquième titre dans cette catégorie.

 

11. DJ Arch Junior, trois ans, plus jeune disc-jockey du monde et star du web

À trois ans, il est la surprise musicale du continent. Le Sud-Africain DJ Arch Junior a commencé à mixer sur une application mobile à douze mois seulement. Un talent récompensé en novembre, quand le tout jeune DJ a remporté la finale de « South Africa’s got talent ». Résultat : en 24 heures, le DJ en culotte courte a rassemblé 10 millions de vues sur Facebook.

Pour les amateurs, voici un mix de DJ Arsh Junior, perché sur sa chaise pour accomplir ses prouesses :

 

12. Le meilleur vin du monde n’est pas français, mais sud-africain

Il vient du Cap-Occidental et a un arôme de citron vert. Ou bien de pomme ou encore de melon, c’est selon. Quel que soit le goût qu’on lui trouve, le cru sud-africain Kleine Zalze a été élu meilleur vin blanc du monde lors du concours mondial de Bruxelles, une référence dans le milieu viticole. Une victoire pour Reginald Botha, le viticulteur sud-africain primé lors de cette dégustation à l’aveugle, mais aussi une première pour un vin africain, qui illustre d’ailleurs la percée de l’Afrique du Sud, huitième vignoble du monde.

Claire Rainfroy

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment