09302022Headline:

Zambie: un policier tue son ex après avoir appris qu’elle prépare son mariage avec un autre

Zambie. Homicides commis par des policiers et répression violente de  l'opposition à l'approche des élections présidentiellesUn policier zambien de 29 ans identifié sous le nom d’Albert Kamasumba a tué son ex-épouse, Deborah Kasakula, avant de se suicider. L’incident s’est produit dans l’après-midi du mardi 20 septembre 2022, dans la commune de Pamodzi, Ndola.

Selon les médias locaux, l’officier de police Albert Kamasumba a abattu sa femme après avoir appris qu’elle allait se marier avec quelqu’un d’autre. Une autre version du rapport rapporte que Deborah l’avait quitté parce qu’elle en avait assez de ces infidélités.

Le couple qui vivait ensemble au camp de police de Chifubu était séparé depuis quelques mois et Deborah était retournée chez ses parents dans le canton de Kawama à Ndola. Après avoir appris qu’elle voulait épouser un autre homme à Kitwe, il s’est déchaîné et l’a abattue ainsi qu’un autre membre de la famille qui serait sa sœur.

« Il est allégué qu’après avoir quitté le travail aujourd’hui, l’officier s’est rendu chez sa femme à Kawama et a tiré sur elle et sa sœur, puis plus tard, il s’est enfui au poste de police communautaire de Pamodzi où il s’est suicidé à l’extérieur« , a déclaré un officier aux médias.

La même source précise que lorsqu’il est arrivé au poste de police communautaire de Pamodzi, il a eu une brève conversation avec ses collègues. Il a ensuite donné son téléphone à un agent et lui a demandé de le donner à quelqu’un qui viendrait le chercher.

L’officier est ensuite sorti sans que ses collègues ne se doutent de quoi que ce soit et la prochaine chose qu’ils ont entendue était un coup de feu. Lorsque les agents se sont précipités à l’extérieur, ils l’ont trouvé allongé dans une marre de sang près d’un robinet d’eau.

La responsable des relations publiques de l’hôpital universitaire de Ndola, Sheona Kamwendo, a confirmé que l’hôpital avait reçu deux cadavres d’hommes et d’une femme identifiés comme Albert Kamasumba et Deborah Kasakula. Le couple laisse derrière lui un enfant d’un an et un mois.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles