10202020Headline:

Zimbabwe : 34 éléphants retrouvées mort , une bactérie soupçonnée

Les derniers décès d’éléphants au Zimbabwe surviennent après que des scientifiques ont découvert que des centaines de spécimens avaient succombé à des bactéries dans le delta de l’Okavango, au Botswana.

Douze autres éléphants ont été retrouvés morts au Zimbabwe, portant à 34 le nombre de pachydermes qui, en un mois, ont succombé vraisemblablement à une même bactérie, ont déclaré lundi les autorités en charge de la faune sauvage.

Les morts mystérieuses d’éléphants se poursuivent au Zimbabwe. Douze autres pachydermes ont été retrouvés morts, s’ajoutant 22 autres morts en un mois, vraisemblablement à cause de la même bactérie, ont déclaré lundi 28 septembre les autorités en charge de la faune sauvage.

“Au total, 34 carcasses ont été retrouvées (…) mais d’autres n’ont pas encore été localisées”, a déclaré le directeur de l’Autorité des parcs et de la faune, Fulton Upenyu Mangwanya.

Les animaux sont morts entre le 24 août et le 23 septembre à proximité du parc de Hwange, la plus importante réserve du Zimbabwe, située près de la frontière avec le Botswana.

“Ils ont été retrouvés couchés sur le ventre”, ce qui suggère “une mort extrêmement soudaine”, a précisé Fulton Upenyu Mangwanya.

Les tests menés au Zimbabwe indiquent une maladie causée par des infections bactériennes.

La piste de l’empoisonnement par des braconniers écartée

Les gardes forestiers avaient craint dans un premier temps un empoisonnement par des braconniers, mais cette piste a été écartée car les animaux étaient retrouvés avec leurs défenses intactes.

france24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles