08142018Headline:

Zimbabwe: Alors que les résultats de la présidentielle ne sont pas encore connus, le parti au pouvoir à obtenu la majorité absolue des sièges à l’Assemblée…

Alors que les résultats de la présidentielle ne sont pas encore connus, la commission électorale a annoncé mercredi 1 août que la Zanu-PF, parti au pouvoir depuis 1980, a obtenu la majorité absolue des sièges à l’Assemblée, lors des législatives organisées lundi.

Sur 153 circonscriptions dont les résultats ont été compilés, « la Zanu-PF obtient 110 sièges, tandis que le MDC (Mouvement pour le changement démocratique, opposition) obtient 41 sièges », a annoncé le groupe audiovisuel public ZBC, citant les résultats de la commission électorale.

L’Assemblée nationale compte un total de 210 sièges. Si cette annonce porte sur des résultats partiels, le parti du chef de l’État Emmerson Mnangagwa est donc d’ores et déjà assuré d’obtenir la majorité absolue à la chambre basse.

Le MDC se déclare en tête de la présidentielle
Pour l’heure, aucun des partis n’a réagi à ces résultats. Mais la veille, le MDC avait revendiqué la victoire aux élections générales organisées lundi, évoquant également des cas de fraudes.

« Nous avons reçu les résultats de nos agents […]. Les résultats montrent au-delà de tout doute raisonnable que nous avons gagné les élections et que le prochain président du Zimbabwe est Nelson Chamisa », le leader du MDC, avait déclaré Tendai Biti, un haut responsable du parti.

Mnangagwa « confiant »
De son côté le président Emmerson Mnangagwa s’était dit confiant dans la victoire. « Les informations obtenues par mes représentants sur le terrain sont extrêmement positives », avait-il assuré mardi sur son compte Twitter.

Zimbabwe. I am delighted by the high turnout and citizen engagement so far. The information from our reps on the ground is extremely positive! Waiting patiently for official results as per the constitution.

Malgré ces déclarations des deux camps, les résultats de la présidentielle n’ont pas encore été communiqués. La ZBC a prévenu qu’ils pourraient n’être disponibles que vendredi ou samedi, suscitant les pires inquiétudes du MDC, qui accuse la commission de vouloir truquer les résultats de la présidentielle. Des soupçons balayés par la commission, qui a affirmé mardi qu’ « aucune fraude » n’avait eu lieu.

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment