08182018Headline:

Zimbabwe: Robert Mugabe dénonce tout sur le pouvoir en place

Alors que les zimbabwéens attendent avec impatience les résultats de l’élection présidentielle, l’ancien dirigeant du pays, Robert Mugabe, réclame le paiement total de sa pension.

Lors d’une conférence de presse dimanche, Robert Mugabe a critiqué son propre parti, la ZANU-PF, soulignant qu’il ne votera pas pour Emmerson Mnangagwa.

Après son éviction, des rumeurs laissaient entendre que sa femme Grace et lui recevraient comme pension la somme de 10 millions de dollars, de l’immunité contre les poursuites et la protection militaire.

Cependant, Mugabe affirme qu’il n’a jamais reçu les 10 millions de dollars comme promis. « Après ma démission, je suis allé au bureau des pensions pour recevoir mon argent. Le montant total que j’ai reçu s’élevait à 467 000 dollars, et non 10 millions de dollars », a confié Robert Mugabe ctité par Newsweek.

Son épouse a noté que l’argent n’a pas été payé en dollars américains, un autre grief pour l’ancien dirigeant.

Robert Mugabe a également révélé qu’on lui avait promis également promis deux maisons dans le cadre de son accord de démission, dont une dans un centre de villégiature. Mais qu’il n’a rien reçu. Le manoir Blue Roof de Mugabe, situé à la périphérie de la capitale Harare, est un symbole emblématique de la richesse de la famille.

L’ancien dirigeant a fait savoir que sa maison luxueuse est en état de délabrement et nécessite urgemment des réparations. Face à cette situation, le doyen de 94 ans dit avoir besoin d’argent pour déménager en attendant que le problème soit résolu.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment