05212022Headline:

Maroc: la sécheresse provoque la réduction de moitié de la production de blé

Le ministre marocain de l’Agriculture, Mohamed Sadiki a déclaré récemment devant les députés de son pays, que le Maroc s’attendait à perdre 53% de sa récolte de céréales cette année. Cela, après que le pays a connu sa pire sécheresse depuis des décennies. Une situation qui pousse ce pays de l’Afrique du Nord à augmenter ses importations pour pallier aux besoins locales.

La récolte de céréales, est gravement compromise cette saison au Maroc en raison d’une forte sécheresse. La perte est estimée à plus de la moitié de la récolte, alors que l’an dernier, celle-ci avait atteint un record de 10,3 millions de tonnes.

Les Marocains ont semé cette année 3,5 millions d’hectares en céréales. Le taux de perte correspond à 1,6 million d’hectares. Seulement 21% de la culture de céréales serait en bon état, selon le ministre de l’Agriculture.

Pour permettre au secteur agricole de faire face à cette crise, l’exécutif a lancé un programme exceptionnel d’un montant de 10 milliards de dirhams (environ 1 milliard d’euros) pour soutenir les zones rurales et aider les agriculteurs.

Le Maroc a annoncé, par ailleurs, son intention de créer un stock stratégique de produits de base pour assurer la « souveraineté alimentaire ». Ce stock devrait comprendre selon les autorités : les céréales, le sucre et les huiles de table, mais également les semences et les pesticides.

Comments

comments

What Next?

Related Articles